Sur Internet, l'ami se vole comme de bonnes vieilles monnaies sonnantes et trébuchantes

Par 01 juin 2010 1 commentaire

Le laboratoire anti logiciel malveillant de panda Sécurity vient de publier une alerte concernant un réseau qui a pour particularité de vendre des robogiciels. Ces derniers sont spécialisés dans le ciblage des réseaux sociaux et des webmail. Ils peuvent créer plusieurs comptes simultanément sur les réseaux sociaux… Jusque là pas de problème. Sauf qu'ils peuvent également réaliser des vols d'identités, d'amis, de contact et échapper à tous systèmes de sécurité. Sympathique, non ?

A la manière du satisfait ou remboursé, la plate-forme garantit qu'ils sont in-dé-te-cta-bles quel que soit le type de sécurité s'y opposant. Pourquoi? Parce qu'ils ont été élaborés pour changer d'utilisateurs et d'en-tête autant de fois que nécessaire pour éviter d'être bloqués.
Malin en plus !

La page web - publiquement disponible – contient un catalogue étendu et complet des programmes de robogiciels destinés aux divers réseaux sociaux. Et le choix est large! Tweeter, Myspace, Facebook, Youtube, Tuenti, Yahoo, Hi5, MyYearBook… Il y en a pour de nombreux réseaux sociaux et de quoi satisfaire un large public. Tout ces robogiciels travaillent d'une manière conventionnelle : ils créent des comptes, envoient des demandes d'amis, des messages, des commentaires automatiques. De vrais individus virtuels. Sauf que rappelons-le, ils piratent des identités… aussi!

Et pour donner un côté "sympathique" à leur robogiciel, les développeurs ont pensé à tous. Outre la possibilité de créer des comptes, de les gérer, d'envoyer des mails … Ils leur ont attribué des activités plutôt inhabituelles : un générateur automatique de visites et de vues pour les vidéos YouTube, une optimisation du classement dans Alexa, et un nombre illimité d'envoi de messages sur des sites de rencontre en ligne. On en oublierait presque le fait que… ça pirate des identités… aussi!

Comble de l'ironie, on retrouve sur le portail, une offre pour gagner de l'argent en revendant les produits sous la forme de filiale. Normal comme proposition, tout paraît tellement normal. Il faudrait peut être indiquer aux développeur que le piratage… c'est mal… quand même!

Haut de page

1 Commentaire

[...] Sur Internet, l’ami se vole comme de bonnes vieilles monnaies sonnantes et trébuchantes | Les par... parentheses.atelier.fr/informatique/article/sur-i...nnes-vieilles-monnaies-sonnantes-et-trebuchantes – view page – cached Le laboratoire anti logiciel malveillant de panda Sécurity vient de publier une alerte concernant un réseau qui a pour particularité de vendre des Tweets about this link Topsy.Data.Twitter.User['sandriamirado'] = {"photo":"http://a3.twimg.com/profile_images/854825281/1_normal.JPG","url":"http://twitter.com/sandriamirado","nick":"sandriamirado"}; sandriamirado: “RT @AtelierNetwork: Sur Internet, l’ami se vole comme de bonnes vieilles monnaies sonnantes et trébuchantes http://bit.ly/chVNtf ” 20 minutes ago retweet Topsy.Data.Twitter.User['ateliernetwork'] = {"photo":"http://a3.twimg.com/profile_images/381048055/oeil_atelier_web_normal.png","url":"http://twitter.com/ateliernetwork","nick":"ateliernetwork"}; ateliernetwork: “Sur Internet, l’ami se vole comme de bonnes vieilles monnaies sonnantes et trébuchantes http://bit.ly/chVNtf ” 8 hours ago retweet Filter tweets [...]

Soumis par Twitter Trackbacks for Sur Internet, l’ami se vole comme de (non vérifié) - le 02 juin 2010 à 07h21

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas