Internet et les Européens.

Par 18 mars 1999
Mots-clés : Smart city, Europe

Les résultats de la première édition de l'étude FutureTr@ck vient d'être publiée par Euroquest. Selon cette étude, plus de la moitié de la population suédoise, près de 50 % des Finois et 45 % des ...

Les résultats de la première édition de l'étude FutureTr@ck vient d'être
publiée par Euroquest. Selon cette étude, plus de la moitié de la
population suédoise, près de 50 % des Finois et 45 % des Danois ont déjà
utilisé Internet. Seuls un tiers des Britanniques, des Hollandais et des
Autrichiens, un quart des Français, des Irlandais et des Belges, 20 % des
Allemands et des Espagnols, 18 % des Italiens l'ont déjà utilisé.
Il faut dire que la plus forte proportion d'équipement informatique à
domicile d'Europe se trouve en Scandinavie : 53 % au Danemark, contre 34 %
en Grande-Bretagne et 29 % en France. C'est également dans les pays
scandinaves que l'on trouve le plus d'utilisateurs d'Internet à domicile :
31 % en Suède, 22 % au Danemark, 21 % en Finlande, 17 % aux Pays-Bas
contre 15 % au Royaume-Uni, 13 % en Allemagne, 12 % en Irlande, 10 % en
Belgique, 9 % en Autriche et en Espagne, 8 % en Italie et 6 % en France.
D'un pays à l'autre, la fréquence de connexion varie. 45 % d'utilisateurs
à domicile en Finlande se connectent presque chaque jour, contre 29 % des
Britanniques et seulement 15 % des Espagnols. Ces derniers en revanche
demeurent connectés plus longtemps à chaque connexion : une heure en
moyenne contre 50 minutes en Grande-Bretagne.
Pour un peu plus de la moitié des Européens, le courrier électronique (que
ce soit les échanges personnels ou professionnels) constitue la première
utilisation d'Internet. Les Britanniques arrivent largement en tête,
suivis par les Suédois, les Finlandais et les Danois. La visite des sites
d'information et de sport est la première utilisation des Belges,
Espagnols et Autrichiens. La recherche d'emploi et les sites de
divertissement sont les premiers usages des Italiens. Pour leur part, les
Suédois sont ceux qui utilisent le plus forums de discussion et sites de
voyage.
L'usage de la banque électronique s'avère plus avancé que celui du
shopping électronique chez les utilisateurs à domicile européens, excepté
en Espagne, Italie et Autriche où les deux sont encore très faibles.
Grands utilisateurs de banque électronique, les Finlandais l'utilisent
deux fois plus que les Belges, les Danois, les Allemands et les Suédois.
Avec moins de 10 % des utilisateurs à domicile, les services bancaires
électroniques sont en Grande-Bretagne proportionnellement sous-développés.
Le commerce électronique est très actif en revanche en Grande-Bretagne
ainsi qu'en Suède, en Allemagne et en Espagne. Il est négligeable pour les
autres pays.
Les sites les plus populaires sont les sites culturels, de
divertissements. Ils sont visités par plus d'un utilisateur à domicile sur
trois en Europe,à l'exception des Danois et des Français.
Le marché européen s'avère donc très diversifié. Directeur du
développement d'Euroquest, Martine Crocquet observe "globalement, le
développement est plus avancé en Scandinavie et dans les pays du Nord, où
l'usage professionnel important est manifestement corrélé avec le nombre
d'utilisateurs à domicile et la sophistication des utilisations".
(Les sociétés d'études membres du réseau Euroquest dans douze pays
d'Europe ont interrogés
12 000 personnes adultes à l'automne 1998 (Autriche, Belgique, Danemark,
Finlande, France, Allemagne, Irlande, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède,
Grande-Bretagne).
(Marketing Magazine - mars 1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas