Internet, incontournable des achats de fin d'année

Par 14 novembre 2007

Si les achats dans les commerces traditionnels sont encore très ancrés dans les habitudes aux Etats-Unis, le web s'installe comme moyen plus économique et rapide d'acheter ses cadeaux de fin d'année. Cette croissance connaît cependant un certain ralentissement.

Terminées, les queues interminables dans les magasins pour les courses de fin d'année ? Pas tout à fait. Reste qu'Internet joue un rôle de plus en plus important dans la manière de faire ses achats. Selon une étude réalisée par le site américain CoolSavings.com, si la grande majorité des consommateurs continuera à acheter dans les magasins traditionnels, ils seront près de 60 % à faire au moins une partie de leurs courses de noël sur Internet. Pour le site, cette croissance s’explique par le besoin des consommateurs de bénéficier de réductions importantes sur Internet, mais également de gagner du temps et de pouvoir comparer rapidement et facilement les produits.

Une progression plus lente

Il semble cependant que l’e-commerce ait atteint un certain palier. En effet, annonce ComScore, alors que les ventes en ligne avaient augmenté de 26 % l’année dernière aux Etats-Unis durant la période des fêtes de fin d’année, la progression devrait être de moins de 20 % en 2007. Malgré ce ralentissement, le marché de la vente en ligne devrait bien se porter cette saison. Toujours selon ComScore, plusieurs secteurs comme celui des jeux vidéo et des consoles, qui affiche une croissance de plus de 260 % sur Internet, devraient enregistrer d’importantes progressions.

50 milliards de dollars pour le e-commerce US à Noël

Et selon l’université de Purdue, qui s’intéresse également de près au shopping online en Amérique, le e-commerce devrait générer entre 45 et 50 milliards de dollars en cette fin d’année, contre 34 milliards en 2006. Une progression qui s’explique principalement, estiment les chercheurs, par la mise en place par les e-commerçants d’une politique de service client tout ce qu’il y a de plus alléchante. Ceux-ci sont en effet de plus en plus nombreux à proposer des services de chat, le classement des produits, des démonstrations vidéos, la livraison dans la journée ou encore l’envoi de cadeaux pour toute commande effectuée.

A ce sujet lire aussi :

Les réseaux sociaux stimulent l'e-commerce (16/10/2007)
Le e-commerce américain séduit depuis les sites de contenu (25/09/2007)

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas