Internet et informatique mécontentent les consommateurs américains

Par 14 février 2008

Les plaintes pour fraude des consommateurs américains sont majoritairement liées à Internet ou au secteur de l'informatique. Au premier rang des actes malveillants visés figure le vol d'identité.

La plus grande part des tentatives de fraude essuyées par les consommateurs américains sont liées aux nouvelles technologies. Et plus particulièrement à Internet, si l'on en croit les statistiques récemment publiées par la Federal Trade Commission (FTC, agence responsable de la protection des consommateurs et de la régulation de la concurrence au Etats-unis). Avec plus de deux cent cinquante mille plaintes enregistrées, le vol d'identité – acte malveillant extrêmement répandu sur la Toile – s'affiche comme le premier type de fraude "commerciale" dont on se déclare victime outre-Atlantique.
Le vol d'identité, premier motif de plainte
La dernière édition du rapport "Consumer Fraud and Identity Theft Complaint Data" ne fait que confirmer la prégnance de cette pratique. 2007 est en effet la septième année consécutive à voir le nombre de plaintes pour vol d'identité dépasser tous les autres types d'actes malveillants envers les consommateurs. A elle seule, cette pratique a représenté près d'un tiers de l'ensemble des plaintes pour fraude enregistrées sur l'année outre-Atlantique. Sans surprise, les données bancaires – numéros de carte bleue – étaient les informations personnelles les plus convoitées avec 23 % des usurpations d'identité.
E-commerce et informatique
Autre chiffre marquant : les plaintes envers des fournisseurs de service proposés sur Internet sont parmi les plus nombreuses, en troisième position du classement établi par l'institution. Elles recouvrent 5 % des actions entreprises en 2007 pour un total supérieur à quarante mille plaintes. A noter : les sixième et septième plus importants nombres de plaintes enregistrées par la FTC concernent les fournisseurs d'informatique et logiciel ainsi que les activités d'enchère sur Internet.

A lire également dans notre espace "chroniques" :

Les technologies de l'information abusent de la rupture (09/01/2008)
Les consommateurs sont aussi des marketers (25/10/2007)

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas