Sur Internet, les intermédiaires n'ont plus la cote

Par 08 janvier 2009

AboutAnywhere marche sur les plates-bandes des sites de voyage qui facturent des sommes parfois importantes aux prestataires hôteliers pour afficher leurs références. Il lance un outil de distribution sans frais.

Pour AboutAnywhere, les commissions prélevées aux hôtels par les voyagistes en ligne - jusqu'à un tiers du prix total estime la compagnie - empêchent les petites enseignes d'être référencées par ces organismes. Les conséquences se ressentent aussi sur le prix des voyages. Une manœuvre pas très habile en temps de crise. C'est pourquoi elle lance un site de distribution éponyme avec lequel les établissements sont présentés gratuitement. Le but est de permettre à n'importe quel hôtel - quel que soit le pays de résidence et la classe de l'établissement - de se créer un profil sur le site, de mettre du contenu multimédia et d'effectuer des réservations. "Les petits hôtels qui ne font pas suffisamment de bénéfices pour travailler avec des agences de voyage bénéficieront d'une meilleure visibilité en ligne", juge Ashwin Kamlani, PDG d'AboutAnywhere.
Donner de la visibilité aux petits hôtels
Il suffit de localiser l'emplacement sur GoogleMaps, de créer une fiche puis d'attendre qu'un membre d'AboutAnywhere appelle les responsables de l'établissement pour s'assurer de l'existence et du sérieux de l'endroit. "Le climat économique actuel devrait encourager les groupes hôteliers et les indépendants à nous rejoindre. Nous travaillons dur pour augmenter le trafic et le nombre de réservations sur chacune de nos destinations". Les internautes, pour leur part, tapent le nom de la ville qu'ils souhaitent visiter, puis choisissent sur le plan le logement qui les intéresse. Comme sur le site d'un voyagiste, ils sont alors envoyés vers le profil, où ils peuvent réserver. L'année dernière, la société a déjà répertorié plus de trente mille endroits différents.
Une fréquentation en berne
Pour ceux qui ne trouvent pas l'établissement qui leur correspond, il est aussi possible de choisir un hôtel via un site de réservations d'hôtels en ligne, qui a signé un partenariat avec AboutAnywhere. Même si l'offre voyage ne cesse de se diversifier, la crise devrait cependant avoir un impact sur la réservation en ligne. iResearch iUserTracker rapporte ainsi que le nombre de personnes qui se sont rendues en octobre sur un site de voyage en ligne a baissé de plus de 5 % par rapport à septembre (41,4 millions de personnes). Selon lui, même si le web attire pour ses bas prix, le nombre de services de voyages sur le Net devrait être en berne dans un futur proche. À long terme, le contexte économique devrait cependant impacter massivement le secteur.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas