Internet est l'enfant de la guerre froide. Les ingénieurs de l'Advanced

Par 19 août 1997

Research Project Agency (Arpa), une division du Pentagone élaborent, en 1969, un système de communication par paquets d'informations, totalement indépendant des réseaux informatiques et des ordinat...

Research Project Agency (Arpa), une division du Pentagone élaborent, en
1969, un système de communication par paquets d'informations, totalement
indépendant des réseaux informatiques et des ordinateurs y résidant. En
cas d'attaque thermonucléaire, cette architecture visionnaire devait
permettre le routage et le re-routage des communications stratégiques. Le
courrier électronique venait de naître en pleine guerre froide. Une
vingtaine d'année plus tard, des ingénieurs du Centre européen de
recherche nucléaire voulant échanger leurs travaux de recherche sous une
forme électronique élaborent un langage standard pour représenter les
données (Hypertext markup language ou HTML), donnant ainsi naissance au
World Wide Web, le Web. Grâce à un étudiant de l'université de l'Illinois,
Marc Andreessen, qui "lâchait" sur Internet en février 1993 le logiciel
Mosaic, navigateur pouvant aussi bien fonctionner sur un Mac d'Apple que
sur un micro-ordinateur utilisant Windows ou sur une station de travail
Unix, permet aux surfeurs du Web, simplement en pointant et cliquant avec
leur souris, d'avoir désormais le monde entier à leur disposition .
Cependant, si on ne dénombrait en 1993 que 50 serveurs Web, ils étaient 4
000 personnes à télécharger tous le jours le logiciel Mosaic sur le
serveur de l'université de l'Illinois un an plus tard. On comptait alors 5
000 serveurs Web, 100 000 fin 1995 et plus de 15 millions aujourd'hui.
Rencontrant Jim Clark, cofondateur de Silicon Graphics, Marc Andreessen
signe avec lui un protocole d'accord donnant ainsi naissance à Netscape.
Bénéficiant d'une solide équipe de professionnels, Netscape distribue
gratuitement son navigateur sur Internet. Plusieurs millions de personnes
l'avaient téléchargé en quelques mois. Un peu plus tard, lorsque la menace
Netscape se précise, Microsoft qui a mis du temps à se réveiller réagit
rapidement et mobilise d'importantes ressources pour faire son entrée sur
Internet. Distribuant gratuitement son Internet Explorer et créant du
contenu pour concrétiser sa présence sur le Web, Bill Gates concluait par
ailleurs des accords pour acquérir des technologies que Microsoft ne
maitrisait pas. Bien que la situation de Microsoft ne soit pas aisée,
devant se battre non seulement contre Netscape, mais aussi contre
IBM/Lotus, Oracle et Sun Microsystems, personne n'oserait prédire un échec
de Bill Gates.
(La Tribune "16è épisode du roman de Wall Street" - 19/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas