Internet, c'est plein de gens qui s'amusent, et il faudrait que cela cesse

Par 06 décembre 2008
Mots-clés : Asie-Pacifique

Ce que je vais dire après cette phrase est totalement idiot, ce qui ne changera peut-être pas de d'habitude mais au moins cette fois je préviens. Très classiquement, le matin, petit déjeuner, café, pâtisseries jus d'orange et lecture du China Daily, histoire de voir si les dents d'Henry Paulson sont toujours aussi éblouissantes. Et elles le sont. Outre le fait d'apprendre que dorénavant, le prix de l'essence acheté en Chine dépendra des cours mondiaux du brut, un fait semble préoccuper les journalistes du quotidien : sur internet, les gens racontent n'importe quoi.

Et on sent bien que ça les chagrine, ce manque de sérieux. On ne peut pas faire confiance à ce qu'on lit ! Il y a des rumeurs infondées ! C'est anecdotique ? Oui, totalement. Mais j'ai encore plus dispensable. Ce qui m'a fait le plus sourire outre le fait d'abreuver mes oreilles avec un The Cure pertinent (We sit in the same room, Side by side, I give you the wrong lines, Feed you, Accuracy, Accuracy), c'est une des dix tendances qui  font bien du souci aux administrants de l'Empire du Dragon : opérer des jeux en ligne qui sont mauvais pour la santé.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas