Internet pourrait être l'avenir de Warner Music, cédé par Time Warner pour 2,6 milliards de dollars

Par 25 novembre 2003
Mots-clés : Future of Retail

Warner Music a été cédé à un groupe d'investisseurs conduit par Edgar Bronfman pour 2,6 milliards de dollars. C'est finalement l'homme d'affaires canadien qui a été préféré au britannique EMI ...

Warner Music a été cédé à un groupe d’investisseurs conduit par Edgar Bronfman pour 2,6 milliards de dollars. C’est finalement l’homme d’affaires canadien qui a été préféré au britannique EMI, évitant ainsi à la maison-mère Time Warner une condamnation des autorités de la concurrence pour la conclusion d’un mariage qui aurait conféré à la nouvelle entreprise une position de trust.

Warner Music, qui compte aujourd’hui 11,9 % de parts de marché, et regroupe sous sa houlette Warner Bros, Atlantic, Elektra, Rhino et Word, affiche un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars. Pourtant, les experts du secteur ont réagi en qualifiant de surévalué le prix qu’a payé Edgar Bronfman Jr. pour Warner Music. Pour l’heureux propriétaire cependant, Internet, qui a ébranlé l’industrie du disque avec l’échange gratuit de titres en ligne et le piratage, est peut-être la planche de salut de Warner Music.

L’ensemble des investisseurs clame que l’activité du disque connaîtra un souffle nouveau lorsque l’industrie « maîtrisera complètement un format numérique capable d’empêcher les gens de voler le produit », comme le précise Dick Parsons, PDG de Time Warner, justifiant ainsi la somme jugée rondelette payée par la famille Bronfman.

Si la concurrence est rude sur le secteur de la distribution de musique en ligne (Apple, PressPlay, Napster, Musicnet, etc. sont déjà présents), les spécialistes mettent en avant l’avantage majeur de Warner : la richesse d’un catalogue facilement exploitable en ligne.

Finalement, l’opération pourrait se révéler positive pour les deux acteurs : Time Warner devrait accélérer son désendettement, et Bronfman pourrait régénérer la musique en ligne. Le défi est lancé.

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas