Pour Internet, les smartphones prennent le relais des PC

Par 07 octobre 2009 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working, Afrique, Europe

La multiplication des applications et des forfaits illimités popularisent la navigation depuis les téléphones intelligents. La connexion se fait pour moitié depuis son domicile, même quand on possède un ordinateur.

Forfaits Internet illimités, contenus adaptés à l'écran du mobile... Selon la dernière étude de GfK, les smartphones sont en train de relayer les PC et sont désormais autant - voire plus - utilisés que les micro-ordinateurs pour surfer sur le web. Selon l'institut d'études marketing, en France, quatre utilisateurs de smartphones sur cinq se rendent régulièrement sur Internet depuis leur appareil. Soit un score proche de celui de l'Internet sur PC. Fait intéressant : près de la moitié des connexions sont réalisées depuis le domicile, la durée de connexion des sessions mobiles s’approchant de celle des PC. Selon l'institut, ce succès s'explique en partie par la multiplication des applications pour le mobile. Téléchargeables gratuitement ou en mode payant, il constituent des "équivalents" des widgets.
Les facteurs du succès
Et rendent l'expérience de navigation sur Internet depuis un smartphone proche de celle du PC. "Le succès des applications explique que jusqu'à 15 % du trafic de certains sites provient des smartphones et non pas de micro-ordinateurs", précise Frédérique Patissier, chef du département Contenus Mobiles chez GfK. Autre élément : le besoin accru de mobilité de la part des utilisateurs. Selon l'institut, les ventes des netbooks ont été multipliées par cinq au premier semestre 2009. Cependant, cette catégorie est potentiellement menacée par les smartphones. Cet engouement pour le web mobile se retrouve à l'échelle mondiale. Selon une autre étude, publiée par l'UIT, plus d'un quart de la population mondiale est désormais connecté et utilise l'Internet.
Les disparités entre les pays préoccupantes
Dont 600 millions à une offre proposant un accès au web depuis son combiné. Ce qui fait dire notamment au cabinet que les technologies mobiles contribuent à élargir l'accès aux TIC dans les pays émergents. L'une des raisons étant que les portables permettent de plus en plus d'accéder au web et à l'informatique à moindre coût. Cependant, la fracture numérique entre les pays développés et le reste du monde reste encore importante, alerte l'UIT dans son dernier rapport. En Afrique, on ne compte qu'un seul abonné à la large bande pour mille habitants, contre deux cent abonnés en Europe pour la même tranche. Dans cette région, où les niveaux de salaires sont parmi les plus bas, les prix des services high-tech sont les plus élevés.

Haut de page

1 Commentaire

Je suis 100% d'accord avec l'idée que plus de gens accèdent à Internet par des appareils mobiles. Par contre, est-ce qu'ils passent du temps sur Internet que les utilisateurs de PC?

Soumis par Sebastien Simard (non vérifié) - le 09 octobre 2009 à 17h59

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas