Interview Loïc Le Meur

Par 23 septembre 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

La blogosphère double de volume tous les 5 mois. Et c'est une bonne nouvelle ! Le nombre de blogs augmente et parmi eux, le nombre de blogs intéressants. Souvent, on n'arrive pas sur un blog par...

L'Atelier - Bonjour Loïc Le Meur. Vous êtes le directeur général Europe de Six-Apart ( éditeur américain d'outils de publication de weblogs, Typepad et MovableType) et donc un fervent héraut du phénomène. Il y a 30 millions de blogs et parmi eux, une grande majorité de contenus peu ntéressants. Ne pensez-vous pas que la croissance accélérée de la blogosphère parasite la recherche de blogs intéressants ? Les moteurs de recherche de blogs sont-ils pertinents ?
Loïc Le Meur - La blogosphère double de volume tous les 5 mois. Et c'est une bonne nouvelle ! Le nombre de blogs augmente et parmi eux, le nombre de blogs intéressants. Souvent, on n'arrive pas sur un blog par hasard. On suit le lien qui figure sur un autre blog ou l'on utilise Google . 90 % du trafic enregistré sur les blogs provient de Google. Et, grâce à un système de référencement efficace, on arrive rapidement au blog qui nous intéresse. Google Blog Search, le moteur de recherche de blogs de la marque éponyme peut classer les résultats par pertinence ou par date. C'est le nombre et l'autorité de liens renvoyant à un blog qui décide de sa hiérarchie dans le classement du moteur de recherche.
Quel avenir prédisez-vous au blog marketing ? Deviendra-t-il un outil efficace comme chez Stonyfield farms ou, au contraire, ne sera-t-il pas contrebalancé par les commentaires négatifs visibles aux yeux de tous ?
Le blog a profondément transformé la communication de l'entreprise. La publicité n'est plus aussi efficace ou nécessaire qu'elle a pu l'être avant Internet. Il y avait moins de marques, moins de produits, moins d'informations qui circulait. Aujourd'hui, c'est le bouche à oreille qui dirige le client.
Les entreprises doivent intégrer les conversations. Elles doivent commencer par lire ce qu'on dit d'elles sur les blogs. Puis, continuer en créant leur blog. Des réussites comme Stonyfield* ou Fastlane**sont probantes.
Mais assumer, sans censurer des critiques virulentes sur son site, n'est pas facile pour une entreprise. Comment le blog modifie-t-il la manière qu'ont les entreprises de communiquer ?
Le blog est un moyen très efficace pour l'entreprise de communiquer. Même s'il contient des critiques, des remarques négatives et déchaînées. Il ne faut pas les censurer, d'abord parce que cela nuit fortement à la crédibilité de l'entreprise, ensuite parce que l'entreprise doit apprendre à construire sa communication sur les remarques qu'on lui fait. Ces conversations qui restaient avant intimes sont aujourd'hui à la portée de la direction de l'entreprise. C'est une chance !
La belle histoire que nous racontait avant la publicité ne fonctionne plus. Il faut trouver de nouveaux moyens de défendre un produit.
Quels écueils sont à éviter pour concilier efficacité et crédibilité ?
D'abord, il faut être authentique. Il faut rendre crédible le blog en y incluant les commentaires négatifs, surtout quand on est une firme connue. On peut penser à l'exemple de Vichy dont le premier blog a été incendié par la communauté des blogueurs. Ils ont entendu les critiques et se sont reconstruits sur les cendres du premier. Leur nouvelle version a été saluée pour son authenticité.
Ensuite, il faut entrer en conversation avec le client et répondre ouvertement à ses critiques. Parce que si ces dernières ne sont pas sur votre blog, elles seront ailleurs mais elles existeront toujours. Au lieu de les masquer, il faut montrer qu'elles sont une préoccupation sur laquelle on se charge de rebondir. Le blog d'entreprise, c'est un peu un focus group disponible 24h / 24 et en temps réel. Et les avis positifs des gens sont un appui essentiel. La communauté des bloggers soutient par exemple les Macs. Et cette confiance est une grande chance pour Apple.
Et les métablogs, ces blogs sur les blogs, sont-ils un phénomène de mode ou ont-ils une vocation à développer ? Votre blog d'ailleurs en est partiellement un...
Mon blog est un outil. Il me permet de communiquer, en plus de la possibilité qu'il m'offre de m'exprimer sur les sujets qui me touchent, il est l'outil de communication de ma société. Comme le mot blog va, je le pense disparaître, les métablogs perdront de leur ferveur. Le mot blog va disparaître quand son usage sera entré dans les mœurs. Le butinage du début aura disparu. Aujourd'hui les métablogs sont le moyen de réfléchir un phénomène récent. Demain, ils ne seront plus que le reflet d'un usage entièrement intégré à la vie quotidienne. Je reprendrai, pour finir les propos de Shai Agassi, un membre du conseil exécutif du conseil d'administration de SAP à ses salariés : " Si vous bloguez, vous existez".
* Stonyfield farm est une PME américaine de produits laitiers. Elle n'a pas tout à fait le budget publicitaire de Danone ! Elle a donc crée quatre blogs thématiques qui leur permettent de rassembler leurs consommateurs par communauté (femmes solides, parents de jeunes bébés...) Ces blogs ont énormément de succès.
** Fast lane est le blog édité par General Motors, il fait part des réflexions de GM sur l'économie mondiale et en particulier le secteur de l'automobile. Il est très visité et cité sur la blogosphère.
Propos recueillis par Ornella Nomber
(Atelier groupe BNP Paribas- 23/09/2005)
Pour en savoir plus :

Loic Le Meur Blog

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas