Investissements étrangers : l'Europe devant l'Asie

Par 19 septembre 2006

Vive l'Europe! Selon l'enquête annuelle menée par IBM, le leader mondial des services informatiques, l'Europe a attiré 39% des investissements directs d'entreprises multinationales. L'Asie est...

Vive l'Europe! Selon l'enquête annuelle menée par IBM, le leader mondial des services informatiques, l'Europe a attiré 39% des investissements directs d'entreprises multinationales. L'Asie est reléguée au deuxième rang avec 31%. Deux pays qui attirent particulièrement les investisseurs étrangers? La France et le Royaume-Uni. De quoi hérisser les déclinologues ?
 
Ces projets d'investissements concernent trois types d'activité : la Recherche et Développement, les services (centres d'appels, centres de services partagés) et la production industrielle (usines, infrastructures, bâtiments et matériel). La France attire 21% des projets d'investissements industriels, suivie par la Pologne (12%).
 
Le Royaume-Uni attire lui 26 % des projets d'investissements en Recherche et Développement, talonné par la France et ses 19%. IBM a également constaté que certains pays émergents, comme l'Inde, subissent un ralentissement après plusieurs années d'investissements importants.
 
Par ailleurs, les services représentent 20% de la totalité des projets d'investissements étrangers et créent le plus d'emplois tandis que les projets industriels ont baissé de 20%. En outre, la Pologne, la Roumanie, Singapour et les Emirats Arabes Unis ont rejoint les 15 pays qui ont reçu 70% de la totalité de ces investissements. La Hongrie, l'Espagne, la Suède et Hong-Kong sortent du top 15.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas