IP assure aussi la sécurité des casinos

Par 11 janvier 2008
Mots-clés : Digital Working, Europe

Une salle de jeu de Toulouse réunit vidéo, son et données sous l'ombrelle du protocole internet. Un système qui permet de mutualiser et d'automatiser la gestion des applications.

Le tout-IP n'est pas réservé qu'aux applications voix et données. Ainsi, l'établissement administré par le groupe Lucien Barrière au sein de la ville de Toulouse, a adopté un dispositif de sécurité basé sur le protocole Internet. Cette démarche permet de centraliser l'ensemble des applications installées et d'en automatiser la gestion. Une opération importante pour un établissement d'argent où la performance et la praticité des dispositifs de sécurité est primordiale. Les systèmes, tous branchés sur IP grâce à un pré-câblage banalisé CAT6, peuvent communiquer entre eux et transporter des données sur le réseau.
 
Des caméras en réseau
 
Le nouveau dispositif, dont la maîtrise d'œuvres a été assurée par le bureau d'études Innseo, est composé de 360 caméras mises en réseau. Il est complété de micros et d'un système de contrôle d'accès et de détection d'intrusion. Tous ces outils de contrôle sont gérés depuis une régie unique, capable de superviser sons et images dans le même temps. L'établissement, qui est également le plus grand casino de France, s'est aussi offert des installations de sonorisation, de vidéo et de lumières dernier cri.
 
Image et son mutualisés
 
Quarante écrans plats permettent ainsi de diffuser en continu des informations relatives à l'établissement ou aux évènements sportifs. Là aussi, la gestion des installations est centralisée depuis une régie unique. Ce qui permet notamment aux employés de choisir lumières, sons et images depuis une simple télécommande. Selon les responsables de l'opération, ce virage vers un système de sécurité centralisé sous IP permet au groupe de réaliser des économies d'investissement et d'exploitation.
 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas