iRing apporte la reconnaissance gestuelle sur mobile via un anneau connecté

Par 14 janvier 2014
iRing

L'anneau iRing permet de créer des effets sonores et contrôler la musique sur ses appareils mobiles via la reconnaissance des mouvements de l'utilisateur.

Si les technologies de reconnaissance gestuelle se développent de manière importante, celles-ci représentent encore un investissement important et sont, pour la plupart des produits de consommation, encore au stade embryonnaire. Plutôt que d'attendre encore quelques années, la société IK Multimedia a cherché à développer un système permettant, grâce à l'utilisation d'un anneau, de s'essayer déjà aux technologies haptiques et fantaisies futuristes. Développé pour les supports Apple, que ce soit Iphone, Ipad ou Ipod touch, l'iRing se compose d'un anneau de plastique dont les deux faces sont parcellées de points noirs et d'une application dédiée, qui peut aussi bien être utilisée comme telle qu'intégrée au sein des diverses applications de travail.

Un anneau et de la reconnaissance gestuelle

En effet, la technologie iRing s'appuie sur 2 technologies qui permettent fluidité et intuitivité des applications : d'une part, un système de reconnaissance d'image afin d’identifier la main de l'utilisateur lorsque celle-ci est en mouvement, et d'autre part un système de positionnement géométrique appuyé sur la reconnaissance des schémas présents sur chaque face de l'anneau. Ce sont ainsi 3 “points noirs”, disposés en triangle sur une face de l’anneau et en ligne sur une autre, qui permettent à la caméra de l'appareil d'estimer au plus proche non seulement l'éloignement de l'anneau, mais aussi son positionnement spatial autour de l'appareil. Celui-ci, combiné à des applications spécifiques peut ainsi transposer les mouvements en actions sur le téléphone. Destiné à un public de connaisseur, l'iRing se distingue cependant par un prix relativement peu élevé. De fait l'utilisation d'un support non spécifiquement technologique, un anneau en plastique couvert de points, permet à la société IK Multimedia d'ouvrir au maximum son public cible.

Une technologie pour l’instant trop spécifique

On note simplement que, pour le moment, cette technologie n’est accessible que pour des applications dédiées liées à la musique, et notamment iRing Music Maker ou iRing FX Controller. Mais à la différence d’autres applications musicales qui s'appuient sur le toucher, cette technologie permet d'introduire une troisième dimension avec la profondeur, ouvrant ainsi d'autant les nuances de gestes et d'actions exploitables par l'utilisateur. Plus largement l'existence d'iRing, si elle ne s'appuie par sur une technologie révolutionnaire, pourrait induire une utilisation de plus en plus poussée de la technologie haptique sans toucher, permettant de systématiser, avant l'apparition des réelles technologies permettant un retour de force ou la virtualisation complète de l'écran, l'aspect ludique et futuriste du contrôle d'appareil à distance.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas