Irlande : contre l'insécurité routière, des boîtes noires gérées par IBM

Par 07 novembre 2003

L'Irlande doit faire face à un taux de mortalité routière par habitant parmi les plus élevés d'Europe. Le gouvernement irlandais a donc été l'initiateur d'un projet d'enregistrement et d'analyse ...

L’Irlande doit faire face à un taux de mortalité routière par habitant parmi les plus élevés d’Europe. Le gouvernement irlandais a donc été l’initiateur d’un projet d’enregistrement et d’analyse des boîtes noires qui équiperont peu à peu l’ensemble du parc automobile irlandais. C’est IBM qui créera ce système d’enregistrement, en partenariat avec la société américaine SIS (Safety Intelligence Systems) et qui, par la suite, lancera à Dublin une base de données européennes recouvrant l’ensemble des informations contenues dans ces boîtes noires.

L’installation des boîtes noires, déjà répandue dans le transport aérien, répond à un souci de réduire la mortalité automobile en écourtant le délai d’arrivée des secours qui seront immédiatement prévenus en cas d’accident. Le gouvernement souhaite également, grâce à l’enregistrement des accrochages de la route, faire baisser le montant des primes d’assurance en Irlande, qui n’a de cesse d’augmenter.

Le prix des boîtes noires, qui seront commercialisées à compter de la mi-2004, devrait tourner autour de 300 dollars. L’exemple irlandais devrait donner des idées aux assureurs, aux constructeurs, mais aussi aux entreprises gérant des flottes de véhicule. A titre d’exemple, IBM a déjà été contacté par une compagnie d’assurances pour réfléchir à l’installation de boîtes noires dans les taxis de New York, souvent accidentés.

(Atelier groupe BNP Paribas – 07/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas