ISO ratifie l’ISWC comme la norme unique pour l’identification mondiale

Par 22 octobre 2001
Mots-clés : Smart city

des œuvres musicales. Le système ISWC (International Standard Musical Works Code) permet d’attribuer à chaque œuvre musicale son propre numéro d’identification unique homologué par l’ISO, à l’inst...

des œuvres musicales.
Le système ISWC (International Standard Musical Works Code) permet
d’attribuer à chaque œuvre musicale son propre numéro d’identification
unique homologué par l’ISO, à l’instar de l’ISBN qui est l’identifiant
unique pour les livres ou de l’ISSN pour les publications en série.
Le terme « œuvre musicale » recouvre non seulement les nouvelles
compositions musicales, mais aussi le répertoire des compositions
musicales existantes, et ceci indépendamment du support dans lequel elles
s’inscrivent.
L’ISWC permettra de reconnaître plus facilement une œuvre musicale et de
mieux rémunérer son créateur pour son utilisation, dans le monde entier.
L’ISWC remplit ainsi son objectif principal : rendre plus aisé le suivi
des royalties des auteurs, compositeurs et éditeurs.
Le numéro ISWC permet, dès à présent, une plus grande normalisation des
échanges de données entre les sociétés membres de la CISAC (Confédération
Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs) ainsi qu’une
répartition plus rapide et plus efficace des droits perçus.
Dans un proche avenir, l’ISWC permettra une reconnaissance entièrement
automatique des œuvres musicales utilisées quel que soit le support, avec
notamment pour conséquence de faciliter la déclaration faite par les
stations de télévision et de radio auprès des sociétés d’auteurs pour
l’utilisation d’œuvres protégées.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas