Les Italiens découvrent un commissariat en ligne

Par 13 mars 2006
Mots-clés : Europe

L'Italie innove en ouvrant à ses citoyens un commissariat en ligne ! A la clé de cette initiative, gain de temps et efficacité. "L'idée nous en est venue lorsque nous avons constaté en 2004...

L'Italie innove en ouvrant à ses citoyens un commissariat en ligne ! A la clé de cette initiative, gain de temps et efficacité. "L'idée nous en est venue lorsque nous avons constaté en 2004 une augmentation des fraudes informatiques en parallèle avec la hausse de l'utilisation de l'Internet", explique Maurizio Masciopinto, directeur des enquêtes de la police italienne des communications et créateur de ce commissariat à l'AFP.
 
Au lieu de se déplacer pour obtenir une déclaration de perte de carte d'identité, par exemple, il suffit de se rendre sur le site Internet pour déclarer l'affaire en ligne. "Nous avons décidé d'offrir d'autres services de police administrative pour éviter aux gens de devoir se déplacer : prendre leur voiture, chercher un parking puis faire la queue", poursuit M. Masciopinto.
 
La possibilité d'effectuer ces démarches sur Internet est une opportunité que les Italiens ont su saisir. Ainsi, les deux premières semaines, le site Internet a recueilli plus de 60 000 visites et 200 dépôts de plainte.
 
Le site Internet ouvre la possibilité d'accélérer les démarches. M. Masciopinto raconte le cas d'un internaute qui a signalé que le site de la banque dans laquelle il travaille avait été piraté. En deux heures, la police avait réglé l'affaire en identifiant le pays des pirates et en fermant le site frauduleux.
 
L'administration en ligne rencontre un très grand succès parce qu'elle facilite la vie des citoyens, comme le montre la hausse de l'audience des sites gouvernementaux en France. En France, on attend le lancement, en juin 2006, du site acte-naissance.fr sur lequel les citoyens pourront demander des copies des extraits ou des actes de naissance.
 
Cette année, débuteront également les test du site mon-service-public.fr. Il donnera accès aux internautes à un espace de stockage électronique pour les pièces et les formulaires d'administration ainsi que les données personnelles.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 13/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas