Les Italiens ont peur de voir leur secteur informatique disparaître.

Par 20 novembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

D'ici la fin de l'année, la division informatique d'Olivetti, Osly, va fusionner avec le groupe américain Wang Laboratories. Cette nouvelle entité, baptisée Oliwang, sera détenue à 20 % par Olivetti...

D'ici la fin de l'année, la division informatique d'Olivetti, Osly, va
fusionner avec le groupe américain Wang Laboratories. Cette nouvelle
entité, baptisée Oliwang, sera détenue à 20 % par Olivetti, 10 % par
Microsoft et 5 % par les fonds d'investissement américains. Cette fusion
commence sérieusement à inquiéter syndicats, gouvernement italien et même
l'Eglise catholique qui redoutent un abandon total de l'informatique en
Italie. Selon le ministre italien de l'industrie, Pierluigi Bersani, le
gouvernement se réserve le droit de "juger" l'éventuelle alliance
Wang-Olivetti, une fois conclue, pour savoir si celle-ci prévoit bien le
maintien d'activités informatiques, de centres de direction et de
recherche en Italie.
(Les Echos - La Tribune - 20/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas