Italiens: qu’est-ce qui vous fait blogger?

Par 20 octobre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Au sein du village Internet, les blogs n’ont pas de frontières. Technorati et Edelman viennent de répertorier les blogs les plus influents en circulation sur le...

Au sein du village Internet, les blogs n’ont pas de frontières. Technorati et Edelman viennent de répertorier les blogs les plus influents en circulation sur le Net français, britannique, allemand et italien.
 
Qu'en est-il justement dans la Péninsule ? Technorati, qui classe les blogs selon le nombre de visites qu’ils reçoivent, fait figurer en majorité dans le Top Ten italien des blogs pratiques comme www.pannasmontata-templates.net, ou encore www.graficadistile.splinder.net, qui donnent des conseils et des accessoires pour créer et décorer son propre blog. Suivent ceux qui présentent les travaux photographiques ou numériques de leur propriétaire, tels que www.nikynik.com ou www.adesivi4you.splinder.com. Les Italiens auraient-ils la fibre bricoleuse et artistique ?
 
Une distinction doit cependant être faite. En effet, le succès de ces blogs est plus représentatif des internautes qui les fréquentent que de ceux qui construisent la blogosphère. Celle-ci reste néanmoins très dynamique en Italie. Blogitalia.it, un site qui répertorie les blogs tenus par les internautes du pays, classe au 19 octobre 13 683 de ces pages personnelles, rangées par thèmes et provenance géographique.
 
Quels sont les sujets les plus plébiscités ? Avec 6158 blogs sur les 13683 recensés, les pages à caractère personnel sont les grandes gagnantes, et font du blog un véritable support d’expression personnelle. Derrière cette nouvelle forme de journal intime, les sites d’Art et Culture avec 4294 bloggers et ceux sur l’actualité (3612 pages créées) suivent, avant de laisser la place aux blogs réservés aux hobbies (2921) et aux styles de vie (2860). Finalement, les italo-bloggers, au même titre que la plupart de leurs collègues des autres pays, semblent accaparer la Toile pour se confier, et laisser libre cours à leurs talents et passions.
Office Live trois versions(cliquez pour agrandir)
Blogitalia répertorie les blogs de la Toile italienne et tente d'élaborer une toile informative locale faite par les internautes
 
Mais un autre phénomène semble prendre de plus en plus d’ampleur. En effet, les pages consacrées à la politique et à la société arrivent en sixième position sur l’annuaire des blogs, avec un total de 2747 pages créées. Des plus informatifs aux plus polémiques, ces blogs font état du besoin qu'ont les citoyens de s'exprimer sur leur pays et leurs institutions.
 
Et s’ils sont nombreux à créer leur page dans ce but, ils sont aussi beaucoup à les lire. Selon Technorati, le blog le plus visité, ex-aequo avec celui de Panna Smontata, est celui de Beppe Grillo, un comique italien "remercié" par la RAI en 1987 pour avoir remis en doute l'honnêteté du Premier ministre de l'époque, Bettino Craxi –qui, soit dit en passant, a fini par être condamné pour corruption… Contrairement à toute attente, Beppe Grillo ne profite pas de cette page pour s’épancher sur son métier ou pour retranscrire ses sketchs. Pas du tout. Sur son blog, M. Grillo décortique jour après jour, d'un ton sarcastique, l'actualité politique et économique italienne et internationale.
Beppe Grillo, sur son blog, a la plume acérée et l'esprit de groupe.(cliquez pour agrandir)
 
Et surtout, Beppe Grillo donne la parole aux internautes. Ceux-ci, en plus de commenter les posts, une option généralement disponible sur tous les blogs, peuvent discuter entre eux. Et ils sont nombreux à venir débattre sur le blog des principales questions politiques, ou demander des informations juridiques et sociales... un véritable blog dans le blog, à teneur presque politique !
 
Le comique propose même un journal hebdomadaire, La Settimana, à imprimer et à distribuer, dit-il, aux gens qui n'ont pas accès à Internet. Comme une distribution de tracts ! Et pour ceux qui ne pratiquent pas la langue de Dante, Beppe Grillo propose une version en anglais.
 
Avec cette page personnelle Internet à l’esprit très acéré, le comique fédère des internautes engagés, qui réclament une réelle participation au dialogue économique et politique. Y aurait-il un air de révolution dans l'air ?
 
Si ce n’est pas la révolution, c’est tout du moins une nouvelle forme de pensée qui prend forme sur la Toile. Blogitalia en est le meilleur exemple. Le site, qui propose aux bloggers de s'inscrire dans son annuaire, traduit la volonté des propriétaires de pages personnelles d'organiser de manière simple et intelligente les contenus toujours plus nombreux édités chaque jour sur la Toile, et de les localiser, dans le but d'élaborer une sorte de toile informative locale. Représentative des utilisateurs, de leurs goûts, de leurs opinions.
 
La blogosphère italienne semble dès lors en totale structuration, en pleine construction d'une identité, et pourrait devenir un support visible et accessible, organisé, d'expression et de revendication, un canal d'esprit critique à prendre en considération. Lasciatemi bloggere...
 
Mathilde Cristiani, pour L’Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 20/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas