iTunes U: les universités américaines partagent leur savoir

Par 31 mai 2007

L'iTunes Store d'Apple offre maintenant la possibilité de parfaire ses connaissances grâce aux cours enseignés dans les plus célèbres universités américaines...

L'iTunes Store d'Apple offre maintenant la possibilité de parfaire ses connaissances grâce aux cours enseignés dans les plus célèbres universités américaines.
 
Innover, cela peut être créer un nouveau produit, mais aussi trouver d'autres usages à un produit préexistant. C'est cette deuxième solution qu'a choisi Apple avec l'iTunes Store, son célèbre catalogue de téléchargement de musiques et de vidéos. Ce dernier se transforme en système d'e-learning, en intégrant une nouvelle section gratuite, iTunes U. Celle-ci offre entre autres la possibilité de télécharger les cours de grandes universités américaines.
 
L'université comme si vous y étiez...
 
L'iTunes U(niversity) met ainsi à disposition des internautes des programmes éducatifs, des expériences en laboratoire et des visites de campus des plus grandes facultés américaines, comme celles de Stanford, de Berkeley, de Duke ou du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Mais pour le moment, tous ces contenus ne sont proposés qu'en langue anglaise.
 
"L'iTunes U facilite l'accès de chacun au matériel éducatif de nombreux collèges et universités prestigieux des Etats-Unis. L'éducation est un processus continu et nous sommes heureux de permettre à tous de télécharger des cours, des discours et d'autres contenus académiques gratuitement", a souligné Eddy Cue, le vice-président d'iTunes.
 
  

iTunes Plus: le nouveau service de téléchargement musical sans DRM d'Apple
 
La firme à la Pomme lance iTunes Plus, disponible sur le service iTunes Store, qui permet de remplacer un morceau de musique sous verrous numériques par sa version sans DRM (Digital Rights Management).
 
Apple proposera le fichier sans DRM au format AAC, avec une qualité de son améliorée: le morceau sans verrou numérique présentera un encodage de 256 Kbits/s, tandis que le format protégé est encodé en 128 Kbits/s.
 
Néanmoins, les titres non protégés coûteront plus chers. L'internaute devra débourser 1,29 euro pour une version sans DRM, contre 0,99 euro pour un titre verrouillé.
 
Ce déverrouillage massif de morceaux de musique est la conséquence directe de l'annonce faite par EMI d'abandonner le système des DRM sur tous les titres de son catalogue. A l'occasion de cette annonce, Apple avait fait savoir qu'il intègrerait sur l'iTunes Store les morceaux de la major proposés sans aucune protection anti-piratage.

 

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas