Japon : le grand public largement touché par le quasi serious game

Par 06 décembre 2007

Point encore de jeux sérieux destinés aux professionnels, mais une - très - grande diversité de produits destinés aux consommateurs au Japon. Notamment sur les Nintendo DS.

Apparus en 2004, les "jeux - presque - sérieux" ont connu une fulgurante ascension sur Nintendo DS avec le jeu Brain Age (Dr Kawashima's brain training), vendu à plus de 17 millions d'unités dans le monde. Un succès qui a ouvert la voie à une multitude de nouveaux jeux pour le moins très hétéroclites. En plus des trente-six autres jeux concernant les exercices d'entraînement cérébral, près de huit cents titres existent désormais qui permettent d'apprendre tout en jouant.
Huit cents jeux disponibles
Et tous les domaines sont accessibles depuis la console : des programmes d'apprentissage des langues - comme Eigozuke English Training ou le TOEIC Test training - à celui de la cuisine - Kenkou Ouen Recipe 1000 DS pour apprendre la cuisine diététique - en passant par des jeux d'entraînement physique - comme le programme de renforcement musculaire Kin Tre Navi ou celui dédié au yoga, Dokodemo Yoga.
Peu de serious game de formation en entreprise
Reste que en marge de cette profusion de jeux à destination du grand public, le pays ne développe ni n'utilise pas encore véritablement de serious games pour la formation en entreprise. Rencontre avec le professeur Toru Fujimoto de la Pennsylvania State University, pour faire le point sur le marché.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas