Le jeu en 3D se décline aussi sur iPhone

Par 04 avril 2008
Mots-clés : Digital Working

L'outil de développement de jeux Unity3D permet de porter simplement des applications aussi bien sur le bureau (Mac, PC...) que sur le web ou sur les mobiles d'Apple.

Unity Technologies a développé un composant additionnel qui permet de porter sur le web des applications en 3D codées depuis sa plate-forme Unity3D. Pesant seulement 3 Mo, il prend en charge l'accélération matérielle de la carte graphique. Ce, contrairement à Flash, qui se limite à une prise en charge d'objets et de scènes en 3D peu complexes. Autre avantage, l'installation de ce plugin ne nécessite pas de redémarrage du navigateur.
Jeux, MMOs, Serious Games ou architecture
La qualité saisissante du rendu de Unity est presque similaire à celle rencontrée habituellement avec des applications lourdes habituellement livrées avec les jeux grand public. Mais cette fois il s'agit du web. L'outil de développement a pu être utilisé aussi bien pour des jeux comme des Serious Games que pour des simulations d'architecture, en ligne ou non. Comme si cela ne suffisait pas, Unity conforte sa solution en proposant l'export de ces applications 3D sur iPhone. Une bonne stratégie à l'heure de l'advergaming des mondes virtuels et des applications multi plateformes.
Un portage complet
"Unity veut devenir la seule source pour les développeurs qui veulent créer des applications 3D de qualité qui peuvent être portées facilement et rapidement sur consoles, PC/MAC, et maintenant sur iPhone", avance David Helgason, CEO de Unity Technologies. Ce type d'outil - pour être plus précis de middleware - facilite aussi la création d'applications 3D : simplification de la création des environnements, choix du langage de programmation, allègement du code à écrire pour le développement. Parmi les solutions de développement alternatives, on pourra citer par ailleurs  Virtools.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas