Le jeu facilite l'accès au réseau élargi

Par 26 mars 2012
Mots-clés : Smart city, Europe
neexer

Pour trouver des individus ne faisant pas partie de son réseau direct, Neexer propose un système de puzzle dont l'annonce est une pièce, et qu'un internaute peut compléter en cherchant qui dans son réseau pourrait convenir.

C'est dans le réseau+1, soit le réseau élargi, que l'on trouverait le plus d'opportunités intéressantes. Et en particulier lorsqu'il s'agit de rechercher une expertise, des compétences, voire un emploi. Reste qu'il est difficile d'accéder à ces liens faibles. De ce constat, Neexer, actuellement hébergé au sein de l'incubateur Essec Ventures, a mis au point une plate-forme sociale basée sur le jeu pour permettre de trouver les bons interlocuteurs. Pour cela, Nicolas Niwat Charoenloet s'est intéressé au principe du puzzle. L'internaute inscrit sur la plate-forme publie une petite annonce, que ce soit une offre d'emploi, une proposition de location d'appartement ou par exemple des cours de langues.

Un puzzle social

Cette annonce se matérialise alors physiquement comme une pièce de puzzle, et s'épingle sur un tableau de liège virtuel. L'annonce est ensuite classée en fonction d'un thème : design, éducation, jobs, technologies... Les amis ou followers de l'utilisateur, inscrits également sur le site, peuvent alors librement consulter les petites annonces, leur but étant évidemment d'assembler les deux pièces d'un puzzle. Et cela, soit en proposant leurs propres services, soit en fouillant parmi leurs propres amis ou abonnés sur les sites sociaux comme Facebook, Tweeter ou LinkedIn, et possédant les compétences nécessaires pour répondre à l'annonce. Cela, afin de les mettre en contact.

Remercier le lien fort

"L'intérêt pour l'instant réside uniquement dans le fait d'aider son réseau (rendre service à ses proches)", explique à L'Atelier Nicolas Niwat Charoenloet. Néanmoins, dans un avenir proche, les fondateurs souhaitent instaurer un système de gratification de l'utilisateur ayant réuni les deux pièces du puzzle. En particulier lorsqu'il s'agit d'une annonce professionnelle. "Par exemple, si vous cherchez un poste de commerciale, vous pourrez mettre une "prime" sur votre annonce, et celui qui vous connecte à la bonne personne recevra cette prime", continue Nicolas Niwat Charoenloet. Mais sa vision sur le long terme est d'éliminer la participation de l'intermédiaire et de mettre en place un logiciel de matching qui réunira intelligemment les pièces compatibles entre-elles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas