Le jeu s'installe résolument comme un pan de la stratégie marque employeur

Par 25 mai 2012 1 commentaire
Le jeu s'installe résolument comme un pan de la stratégie marque employeur

Total propose à ses collaborateurs un jeu dont le but est de sensibiliser aux stratégies de la marque en matière de nouvelles énergies.

Pour mieux engager les collaborateurs et les informer le plus efficacement possible sur la stratégie de la marque, le jeu sérieux est de plus en plus exploré comme une piste fiable. Dernière initiative, remarquée à l'occasion de la quatrième édition du salon e-virtuoses qui se tenait à Valenciennes du 23 au 24 mai, celle de Total. Le groupe s'est rapproché de Paraschool pour mettre au point Genius Play the energy mix, un module basé sur la formation, et dont le but est d’expliquer aux collaborateurs pourquoi Total a décidé de développer d’autres énergies. 

Fonctionnement du jeu

Dans le jeu, le joueur incarne le Ministre de l’énergie d’un pays fictif : GeniusLand. Il a pour rôle d’implanter différents types d’énergies (solaire, gaz, biomasse, pétrole). Il doit contrôler les émissions de C02 et faire face à des contraintes énergétiques et budgétaires. Un processus plutôt classique, mais au but de sensibilisation en interne assez intéressant. "Son objectif est de permettre aux participants de se rendre compte par eux même des enjeux de la diversité énergétique", explique à L'Atelier, Patrick Gadat responsable commercial de Paraschool.

Outil de communication

Pour avoir le plus de chances d'être connu des collaborateurs, les fondateurs du projet l'ont intégré à toute une stratégie de communication interne : création d’une page dédiée sur l'intranet, diffusion d’un teaser, distribution de petits cadeaux, etc. "Déployé auprès de 100 000 collaborateurs, le jeu a ensuite été adapté pour les étudiants et proposé sur le site internet" précise Blandine Ruty, Directrice Communication chez Total Gaz & Energies Nouvelles.

Haut de page

1 Commentaire

Une bonne initiative ! Espérons maintenant que Total tienne ses promesses et oeuvre vraiment pour une transition énergétique, le serious game est en tout cas bien trouvé pour fédérer les employés.

Soumis par Eduperformance (non vérifié) - le 29 mai 2012 à 15h39

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas