Le jeu sur mobile : un canal publicitaire prometteur

Par 05 janvier 2011
jeux tablettes

Les revenus générés par le marché de la publicité à l'intérieur des jeux mobiles devraient être multipliés par dix dans les cinq prochaines années.

La publicité via les jeux sur mobile a toutes les chances de connaître une forte expansion dans les cinq prochaines années, note Juniper Research dans une récente étude. Selon les prévisions des consultants, le marché devrait générer près de 900 millions de dollars dans le monde d’ici à 2015, soit une progression décuplée par rapport à la situation actuelle – un peu plus de 85 millions de dollars en 2010. La raison, selon les analystes : l’intérêt croissant des marques pour le mobile comme canal publicitaire, et pour les applications en particulier. Segment dont les jeux constituent la part la plus importante.

Une nouvelle étape de développement

Pour Daniel Ashdown, analyste de recherche chez Juniper Research et auteur de l’étude, "c’est une nouvelle étape de développement de ce marché qui s’annonce". Des jeux commeAngry Birds, développé par Rovio, parviennent à avoir un impact important, en offrant des versions complètes du module gratuitement, tout en développant de la publicité intégrée dans le jeu mobile. "Le jeu est gratuit pour les utilisateurs, mais il offre une exposition signification du produit ou de la marque aux annonceurs", précise le consultant. Le lancement de plates-formes dédiées, mises en place par Apple notamment avec iAd (lancée en juillet 2010), ouvre tout un champ d’opportunités pour les professionnels, selon les auteurs du rapport.

Le jeu : un outil marketing à part entière

Ces derniers notent par ailleurs que les jeux sont de plus en plus perçus par les annonceurs comme des outils marketing, ce qui est de bon augure pour les développeurs. A noter toutefois : la principale source de revenus pour les acteurs de ce marché demeure l’achat des consommateurs, et non les investissements publicitaires. En dépit d’une croissance importante dans les cinq prochaines années, les revenus générés par les utilisateurs – qui payent pour obtenir un téléchargement ou effectuent des achats à l’intérieur même du jeu – seront encore dix fois supérieurs en 2015 aux investissements des annonceurs, selon les prédictions des analystes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas