Les jeunes Chinois dominent le réseau

Par 26 novembre 2007

Qui des jeunes Américains ou Chinois sont les plus présents sur Internet ? La réponse est sans hésitation du côté asiatique, où la population trouve dans le Net un moyen nouveau de s'exprimer.

On croyait les jeunes Américains branchés en permanence sur le réseau et menant une véritable seconde vie en ligne. Les jeunes Chinois font mieux : alors qu'à peine plus de 10% de la jeunesse américaine annonce mener une vie parallèle online, les Chinois sont plus de 60%. C'est ce que conclut l'étude "Young Digital Mavens", menée par le cabinet IAC et le réseau d'agences publicitaires JWT dans le but de déterminer les nouveaux rapports des jeunes au monde numérique* dans les deux pays enregistrant le nombre le plus important d'internautes – entre 165 et 210 millions aux Etats-Unis, et 172 millions en Chine, selon le Ministère de l'industrie de l'information chinois. Et dans les deux régions, les principaux usages plébiscités sont les mêmes : la possibilité de gérer son identité, d'appartenir à une communauté et de s'exprimer librement.
Une vie en ligne plus riche que dans le monde réel
Avec une grande différence : ces usages attirent massivement les jeunes asiatiques. Plus de la moitié d'entre eux annonce ainsi avoir déjà adopté en ligne un personnage totalement différent de ce qu'ils sont dans la vraie vie, contre moins de 20% pour les Américains. Et plus des deux tiers des jeunes Chinois estiment avoir désormais une vision plus nette de la notion d'identité. Pour eux, le réseau procure également des émotions plus intenses que celles vécues dans la vie réelle. Un sentiment partagé par seulement un peu plus d'un Américain entre 16 et 25 ans sur dix. Si les jeunes d'outre-Atlantique comme les asiatiques accordent une grande importance à l'aspect communautaire de la vie sur Internet, les jeunes Chinois s'imposent encore une fois dans le paysage : ils sont près d'un quart à être adeptes des mondes virtuels, contre à peine 4% des adolescents du pays de l'Oncle Sam.
De nouveaux usages pour les asiatiques
Au niveau de l'expression personnelle, l'avantage revient encore à la Chine : près des trois quarts des jeunes interrogés annoncent se connecter régulièrement pour faire part de leur avis. Ils sont tout autant à confier des éléments personnels de leur vie, contre un peu plus de la moitié des jeunes Américains. Selon Tom Doctoeoff, p-dg de JWT, ces différences s'expliquent facilement : "pour les jeunes Américains, Internet augmente le nombre de services dont cette population profite déjà. Mais pour les jeunes Chinois, Internet représente l'apparition massive de nouveaux usages". La dépendance aux nouveaux médias met par contre tout le monde d'accord : la population interrogée estime en grande majorité qu'Internet est devenu une partie essentielle de leur quotidien. Reste qu'en Chine, la question de la censure limite encore un grand nombre d'usages...
*Etude menée auprès de 1 079 Américains et 1 104 Chinois entre 16 et 25 ans

Et sur le blog Asie de L'Atelier :

Une charte de bonne conduite pour les bloggueurs (30/08/2007)

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas