Les jeunes conducteurs disposés à recevoir des informations via tous les canaux

Par 29 octobre 2012
Conductrice américaine

Aux Etats-Unis, les fabricants, concessionnaires et fournisseurs doivent développer une stratégie cross et multicanal pour répondre aux besoins d'information de la jeune partie de la population américaine.

Les conducteurs américains se montrent disposés à recevoir des informations en provenance de concessionnaires, vendeurs de solutions et de pièces, détaillants... Et ce, via plusieurs modes de communication. Selon une étude menée par DMEautomotive, plus d'un tiers des personnes interrogées (sur un total de 2000) serait ainsi d'accord pour recevoir ce type de données via l'ensemble des canaux existants : email, courrier, coups de téléphone, messages enregistrés, applications mobiles. Sans surprise, les plus multicanaux sont les moins de 35 ans : près de neuf sur dix souhaitent un contact par mail, 85% par courrier, 64% par SMS, 62% par téléphone, et 59% depuis une application. Un choix n'excluant pas l'autre. "Ces consommateurs multi-plateformes sont très friands d’information. Ils sont également dynamiques, et influents auprès d'autres catégories de la population. Il est donc important que les constructeurs développent une stratégie d’informations multicanale", souligne Doug van Sach, chef analyste chez DMEautomotive.

Des automobilistes disponibles et très connectés

D'autant que si elle est bien menée, cette communication n'est pas considérée comme intrusive : la majorité souhaite des contacts fréquents, soit plus que tous les deux ou trois mois. Cette partie de la population représente donc une cible importante pour les constructeurs. En effet, elle a intégré l’usage de nombreux supports d’informations. Parmi ces canaux, les e-mails, les appels téléphoniques, et les applications s’intègrent harmonieusement dans cette diversité de canaux car ils correspondent aux usages de consommation de ces jeunes générations. Les applications mobiles en sont un exemple flagrant. 74% des personnes interrogées dont l’âge varie entre 18 et 35 ans utilisent des applications mobiles, et 55% d’entre eux s’en servent quotidiennement. Pour Doug van Sach, il est évidemment important que les entreprises du secteur automobile se mettent au diapason de ces usages.

Se tourner vers les réseaux sociaux

"Un trop grand nombre de marques et de concessionnaires peuvent apparaître comme déconnectés de leurs consommateurs, s’ils ne mettent pas à jour leur stratégie de communication, par ces nouveaux canaux, très privilégiés de leurs clients". D'autant que ces mêmes consommateurs se montrent également disposés à scanner des QR Code pour accéder à l'information souhaitée, et se tournent de plus en plus vers les réseaux sociaux et les blogs pour trouver des informations sur la maintenance par exemple de leur véhicule. 34% recherchent ces données sur le site du constructeur, près de 20% sur les sites sociaux, 13% sur les blogs. A noter que toutes classes d'âges confondues, c'est le mail et le courrier qui gagnent la palme de la communication : quatre personnes sur cinq interrogées sont ainsi ouvertes à la réception par courrier ou mail d'informations de ce type, au minimum tous les deux ou trois mois.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas