La jeunesse indienne, résolument connectée, sociale et mobile

Par 25 mai 2012 Laisser un commentaire
Jeune fille avec un mobile

En Inde, la génération Y embrasse les nouvelles technologies. Friands de réseaux sociaux, et surtout de Facebook, ils semblent également porter leur attention sur les technologies mobiles.

Pour les jeunes générations indiennes, le web se vit résolument de manière sociale et mobile. Selon une étude menée par TCS auprès de plus de 12 300 lycéens de 12 villes d'Inde, 85% des interrogés utilisent Facebook, qui est de plus en plus le réseau social le plus diffusé. Ainsi, un tiers des personnes ayant répondu à l'enquête déclarent que Facebook est leur site préféré. En comparaison, Twitter n'est considéré que par un tiers des étudiants, avec seulement 1% qui le considère comme son site préféré. On note également que, dans les métropoles plus petites, des plates-formes plus locales telles que Apnacircle, iBibo et Hi5 sont plus populaires que dans les grandes villes. Quel que soit le site, le mode d'accès est pour sa part majoritairement nomade.

Une population mobile

Et pour cause, huit personnes interrogées sur dix possèdent un mobile. Parmi eux, cinq personnes sur dix l'utilisent pour accéder à internet. Un constat qui est corroboré par les 50% d'étudiants affirmant qu'ils utilisent leur PC portable pour naviguer sur le web, même si 68% de l'échantillon utilisent des ordinateurs fixes. On note, enfin, qu'une nouvelle tendance en matière de mobilité émerge, à savoir l'usage de la tablette, répandu parmi 14% des personnes interrogées. D'ailleurs, la mobilité change également le domaine du divertissement. Par exemple, moins de 1% de l'échantillon considère la télévision comme son gadget préféré, lui préférant le téléphone mobile (28%), ou même la console de jeu portable pour (45% en métropole, 16% en petite métropole).

Des étudiants attachés au clavier

Autre habitude de la jeune génération urbaine indienne : l'écrit au profit de l'oral. Car 55% de ces jeunes en métropole affirment utiliser le SMS comme principal moyen de communication, suivi par la messagerie instantanée (45%) et les réseaux sociaux (34%). Dans les villes plus petites où la connectivité est de moins bonne qualité, l'utilisation de l'e-mail domine (55% en petite métropole contre 34% en grande métropole). Fait intéressant : cet engouement pour la technologie a une influence sur la carrière suivie ensuite : l'informatique est le premier secteur de carrière désiré (34%), suivi par l'ingénierie (29%) et la médecine (11%). 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas