Jeux Olympiques 2004 : la 3G arrive en Grèce

Par 11 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Comme d’autres pays latins, la Grèce est rapidement devenue une grande patrie d’accueil pour les téléphones portables. Fin 2003, la Mission Economique française relevait un taux de pénétration de 68 % pour la téléphonie mobile en Grèce...

Comme d’autres pays latins, la Grèce est rapidement devenue une grande patrie d’accueil pour les téléphones portables. Fin 2003, la Mission Economique française relevait un taux de pénétration de 68 % pour la téléphonie mobile en Grèce, contre une moyenne européenne de 55 %.

« Le développement de ce secteur devrait se poursuivre du fait d'une part, de l'opportunité des Jeux Olympiques en 2004, et d'autre part, du développement des infrastructures de téléphonie mobile sur tout le territoire grec, visant à accompagner la politique générale touristique mise en œuvre par les régions », commentait l’auteur de l’étude.

De fait, pour le lancement estival des Jeux Olympiques (J.O.) d’Athènes, un opérateur grecque de téléphonie mobile, Cosmote, lancera les premiers services de téléphonie 3G en Grèce. Les terminaux compatibles ? Le Nokia 7600 et le SonyEricsson Z1010, l’un et l’autre capables de transmettre de la vidéo en streaming… Une application phare pour les J.O.

Cosmote précise par ailleurs que son réseau 3G couvre déjà 30 % du territoire grecque, incluant naturellement Athènes et Thessalonique.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas