Jeux et réseaux sociaux retiennent les Allemands sur la Toile

Par 20 septembre 2010
Mots-clés : Smart city, Europe
Jeux et réseaux sociaux

Les internautes germaniques se rendent régulièrement et sur de longues périodes sur les sites dits sociaux et ceux proposant des jeux. Les quarantenaires sont particulièrement friands des seconds.

Comment être sûr, pour un marketeur, de toucher les internautes allemands ? En allant sur les sites de réseaux sociaux et de jeux, peut-on conclure du rapport réalisé par Gfk. Le cabinet a mené une étude auprès de la population germanique, dont les deux tiers utilisent aujourd'hui Internet. Résultat : si c'est eBay qui remporte la palme du site le plus consulté en juillet (environ 40 % des internautes s'y sont rendus pour une période moyenne de plus de deux heures), ce sont les plates-formes collaboratives et ceux de gaming qui occupent le plus longtemps. Notamment Facebook, deuxième site le plus plébiscité : il est fréquenté par le quart des internautes, pour une moyenne de trois heures passées par individu mensuellement.

Des réseaux sociaux divers et plébiscités

Et certaines communautés virtuelles telles que Jappy et meinVZ s'imposent face à Facebook avec un temps de connexion plus important : respectivement six heures et demi et cinq heures par mois. Le concurrent le plus important en termes de temps passé sur la plate-forme reste Gayromeo : ce sont plus de douze heures qui y sont passées chaque mois par ses membres. Le tout par des internautes dont l'âge oscille entre vingt et quarante ans. Principalement masculins en ce qui concerne Gayromeo, destiné à la communauté homosexuelle. Côté plates-formes de jeux, ceux nécessitant certaines compétences sont très plébiscités, comme ceux proposés par King. Les personnes qui le fréquentent y passent environ sept heures par mois.

Des aficionados entre quarante et soixante ans

Fait intéressant : les internautes qui en sont les plus friands sont les femmes d'âge moyen. Idem pour GameDuell - le temps d'usage, estimé à trois heures et demi par mois, l'est en grande partie par des personnes entre quarante et soixante ans - et pour le navigateur de jeux Ikariam : les aficionados sont en règle générale des individus de la même tranche d'âge et vivant seuls. A noter que Google ferme la boucle du top trois avec seulement une heure de connexion par internautes. Le moteur de recherche est toutefois utilisé par les trois quarts de tous les internautes allemands.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas