Jobfox Boost facilite la cooptation sur le web

Par 28 février 2011
Recrutement_réseau_social

L'application permet à une entreprise de se créer des réseaux privés de candidats en fonction de multiples critères. Si aucun ne correspond à une offre, ils peuvent recommander certains de leurs proches, contre rémunération.

Pour trouver rapidement les profils correspondant le mieux à leurs besoins sur des sites sociaux professionnels, Jobfox propose une application permettant de construire plusieurs réseaux privés en fonction de critères combinés. Puis de s'en remettre à sa communauté si aucun individu présent sur le site n'est considéré comme le candidat idéal. Le système, baptisé Jobfox Boost, permet en fait aux responsables des ressources humaines et aux recruteurs, de lancer une recherche sur le site d'offres d'emploi, afin d'élaborer un réseau. Cela peut être par secteur, années d'expériences, salaire, lieu… Il est possible de combiner plusieurs critères. Une liste de personnes proposées remonte alors, qui va constituer pour l'entreprise un réseau dit privé : il n'est pas possible de voir sur l'interface à quels groupes appartient un individu.

Générer un vivier efficace de candidats

A l'inverse, un internaute peut demander à une entreprise dans laquelle il souhaite entrer de faire partir de l'un de ses réseaux. Quand une société a un emploi à pourvoir, elle va alors le proposer aux groupes qu'elle pense convenir. Si aucune personne ne répond à l'ensemble des compétences requises, les recruteurs peuvent alors demander aux personnes de ces réseaux de coopter certaines de leurs relations qu'ils estiment plus à mêmes de correspondre à l'offre. Cela en échange d'une rémunération, sur le principe là encore de la cooptation. Cette étape est baptisée Boost.

Payer pour obtenir son candidat rapidement ?

Dans ce cas de figure, c’est Jobfox qui s’affranchira les charges sociales liées à cette rémunération. Un candidat pourra donc booster à son tour une de ces connaissances n’étant pas forcément dans le réseau du recruteur. Le but : trouver rapidement et à moindre coût un groupe restreint de postulants qualifiés pour le poste proposé. "LinkedIn et Facebook n’ont pas été conçus pour répondre à un besoin de rapidité et de volume dans les recrutements", explique Robert McGovern, PDG de Jobfox. A noter que le système ne fonctionne pour le moment que pour le site américain d'offres d'emploi, et ne peut s'exporter sur d'autres plates-formes.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas