Jobpilot réalise une étude pan européenne des offres d’emploi postées

Par 12 novembre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

sur Internet. Acteur européen majeur du recrutement en ligne, Jobpilot vient de réaliser une étude à partir des données fournies par ses sites allemand, anglais, italien, espagnol et français. L...

sur Internet.
Acteur européen majeur du recrutement en ligne, Jobpilot vient de réaliser
une étude à partir des données fournies par ses sites allemand, anglais,
italien, espagnol et français.
Les pays européens, en matière de recrutement, se distinguent d’abord par
les secteurs recruteurs. Alors que le secteur high tech prédomine en
Europe, de grandes disparités sont constatées entre les pays : 83 % des
offres en Angleterre, contre 26,7 % seulement en France.
Cette étude met aussi en avant l’inertie des secteurs industriels fleurons
dans chacun des pays européens. L’industrie automobile en Allemagne est
ainsi très demandeuse de main d’œuvre (14,8 % des offres d’emploi
attribuées), suivi par l’Espagne, autre pays constructeur (7,10 %). En
France, le secteur aéronautique et spatial représente plus de 5,9 % des
offres d’emplois. Le secteur du commerce est, quant à lui, très demandeur
en France avec 7,1 % des offres, très loin devant les autres pays étudiés.
L’Allemagne est aussi le premier pays demandeur concernant le secteur
Banques-Finances avec 6,30 % des offres d’emploi, devant la France (4,6
%). L’Allemagne est égalementi le leader incontesté pour les secteurs des
assurances (4 % des offres d’emploi) et du contrôle de gestion/fiscalité
(2,6 %).
Le Royaume-Uni et l’Espagne sont à égalité concernant le secteur
chimie/pharmacie/biotechnologies : 4,80 % des offres d’emploi globales
publiées.
Concernant les fonctions recherchées, le secteur high tech est celui qui
recrute le plus. Les fonctions IT Telecom sont, en conséquence, les plus
recherchées avec une demande très forte au Royaume-Uni (66,1 % des offres
d’emploi), suivi par la France (26,7 %). La demande est quasi identique
dans les cinq pays concernant les métiers de la vente/distribution : entre
9 et 12 % des offres d’emploi. En revanche, on constate une différence
importante concernant les métiers du droit, de l’organisation et de
l’administration. La demande est très forte en Italie avec 16,6 % des
offres, contre 10 % pour les autres pays, à l’exception du Royaume-Uni
(2,2 % seulement).
Si on veut trouver un emploi facilement au Royaume-Uni, il vaut mieux
exercer la profession de « conseil ». Le Consulting représente en effet
10,7 % des offres, contre 7 % en moyenne dans les autres pays.
L’Allemagne est très demandeuse de fonctions marketing et communication
(5,4 % des postes proposés, contre 1,5 % au Royaume-Uni).
Enfin, trois pays recherchent des candidats dans le secteur des ressources
humaines : l’Italie (2,5 % des offres), la France et l’Allemagne (2 %
chacun). La France et le Royaume-Uni sont les plus demandeurs pour un
métier créatif, l’infographiste, avec respectivement 1 % et 0,9 % des
offres d’emploi. Le Royaume-Uni est le plus recruteur dans les métiers de
la santé avec 2,7 % des offres d’emploi, contre 0,3 à 0,8 % pour les
autres pays européens.
(Christine Weissrock – Atelier Weissrock – 12/11/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas