Jouer à prédire, c'est déjà collaborer

Par 19 mars 2010
Mots-clés : Smart city

Predictalot définit à partir des pronostics des internautes des tendances sur lesquelles parier. Un outil qui, appliqué au monde professionnel, s'annonce intéressant pour susciter une dynamique collective.

Proposer aux individus d'émettre des prédictions sur un fait permet de faire émerger des tendances représentatives. C'est ce que fait Yahoo!, avec Predictalot. L'application permet aux internautes de faire des pronostics - pour le moment sur le championnat NCAA de basket-ball. Mais aussi de miser sur ceux leur semblant les plus probables. "Quand une masse critique atteint un niveau spécifique, il est possible d'en tirer une tendance caractéristique", confirme à L'Atelier Aref Jdey, blogueur et spécialiste en systèmes de veille. Selon lui, ce type d'application amène à une mobilisation collective. D'autant que le système permet d'engranger des points lorsque les prédictions s'avèrent exactes. "Il pourrait être tout à fait intéressant de le transposer au monde professionnel", précise le spécialiste.
Générer une dynamique collective, et faire émerger des tendances
Avant d'ajouter : "Dans une logique collaborative, une entreprise pourrait mettre en place ce type de plate-forme logicielle pour amener les salariés à participer à la mise en œuvre d'un projet". Il permet en effet de solliciter l'avis de chacun en fonction de son domaine d'expertise, et participe à créer la dynamique. A condition que chaque collaborateur exprime bien sa propre vision, comme c'est le cas avec Predictalot. D'où la nécessité d'effectuer un travail en amont, pour s'assurer qu'il n'y ait pas une influence hiérarchique, par exemple. "Au niveau du pilotage, il faut une réelle imperméabilité entre les salariés, afin qu'ils effectuent chacun leur prédiction de manière indépendante", ajoute le bloggueur. "Sinon, cela fausse la donne". Appliqué au secteur professionnel - installé par exemple dans l'intranet de l'entreprise - un tel logiciel doit aussi définir ses desseins.
Il faut être au clair sur la finalité de cette application, au sein de l'entreprise
L'application lancée par Yahoo! permet en effet toutes sortes de prévisions, allant bien au-delà des simples paris sportifs habituels. Comme le nombre d'équipes dont le nom commence par la même voyelle arrivant en huitième de finale, par exemple. Une diversité qu'il n'est pas forcément utile de transposer dans l'entreprise. "Il faut être au clair sur sa finalité" explique Aref Jdey. "C'est à calibrer en fonction du contexte" poursuit-il. Pour le spécialiste, ce système doit enfin être vu sur le plan d'une stratégie à court terme. "A moyen et long terme, cela peut devenir problématique. Le but de la plate-forme est de consulter les salariés sur un projet précis, et de manière exceptionnelle" précise-t-il. Et de conclure : "Il s'agit simplement d'une flèche que l'entreprise peut ajouter à son arsenal, qui comprend déjà des outils de veille ou des outils statistiques".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas