Les journaux du futurs seront lus partout et sur tous les supports

Par 22 mai 2009
Mots-clés : Future of Retail

D'après les bureaux de recherche du New York Times, l'évolution de la distribution de l'information passe par un système multi support capable de diffuser le contenu sans interruption.

Pour les chercheurs des bureaux R&D du New York Times, le futur du journalisme passe par la disponibilité simultanée des contenus sur plusieurs supports. Telle est l'une des conclusions du laboratoire Nieman, qui est parti découvrir chez ses confrères quelle était leur vision du journalisme de demain. Et pour ces derniers, il est nécessaire de mettre au point des systèmes capables d'être utilisés sur de multiples plates-formes. L'un des projets envisagées est d'ailleurs "une plate-forme agnostique" comme la surnomme l'éditorialiste du Times Arthur Sulzberg Jr. Selon ce nouveau concept, les journaux seront capables à l'avenir d'offrir leurs contenus sur n'importe quel média et sans coupure.
Satisfaire la demande à tout moment...
On pourra par exemple commencer à lire son journal papier à la maison, puis sur son mobile quand on quitte son domicile et la fin en audio dans sa voiture. Le développement d'une telle solution est indispensable pour répondre aux évolutions de la demande, rappellent les équipes du New York Times. Pour qui la consommation future passera en grande partie par Internet et se fera depuis la voiture, devant la télévision, par le mobile et par les navigateurs traditionnels. C'est pourquoi ils adaptent leurs systèmes aux tablettes de lecture développées par Samsung, tactile avec un GPS et de multiples connectiques.
Sur tous les supports
Mais aussi l'iPhone et des écrans de télévision Bravia de Sony. Autre piste explorée par les chercheurs, comment l'ajout de puce RFID et autres capteurs pourront enrichir les contenus publicitaires imprimés en les rendant dynamiques. Sont également étudiés : le journalisme 2.0, la connectivité continue des lecteurs, les modèles économiques et les supports de diffusions. Ce, afin de préparer la transition vers la communication de l'information de demain. Tous les projets étudiés dans ces laboratoires ne verront pas commercialement le jour avant au moins deux ans.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas