La justice en retard dans l’utilisation des technologies ?

Par 01 septembre 2015
Justice et technologies, un retard ?

Le groupe de recherche RAND vient de rendre un rapport dont les conclusions sont claires : le monde de la justice doit utiliser plus avant encore les nouvelles technologies.

On avait déjà vu la police utiliser Instagram pour résoudre des crimes. Mais le domaine judiciaire n’en resterait pas moins en retard dans l’utilisation des nouveaux outils du web. C’est en tout cas ce que suggère la nouvelle étude du groupe de recherche RAND Corporation qui veut faire passer la justice à la vitesse supérieure en matière de nouvelles technologies.

Les chercheurs promeuvent en effet une justice et des forces de police entièrement connectées et n’hésitant pas à exploiter au maximum les ressources du web. Selon l’étude, la grande priorité demeure dans la formation des personnels de justice et de police pour les sensibiliser aux technologies existantes et non-utilisées. Le rapport de RAND propose ensuite trois grands axes de développement de la justice à l’ère du numérique.

En premier lieu, les experts préconisent l’utilisation de plusieurs outils technologiques pour aider la police. Des capteurs alertant automatiquement lorsqu’un agent est blessé à la prise de contrôle des voitures connectées, le rapport envisage de nombreuses possibilités offertes par les nouvelles technologies. Dans un deuxième temps, RAND propose – du côté de la justice –  des procès tenus en vidéo-conférence pour limiter les frais de déplacement par exemple. Enfin, du côté des pénitenciers, le rapport veut mettre en place des contenus de e-learning plus accessibles pour les détenus, facilitant ainsi la réinsertion.

Reste un immense enjeu dans le domaine judiciaire : la protection des données. Les experts de RAND préconisent donc la création de cadres législatifs définis et de standards pour la transmission des données à l’heure où le Royaume-Uni envisage déjà des règlements de petits litiges en ligne.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas