Kameleon : une puce qui envoie des contenus multimédia via Bluetooth

Par 01 octobre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Daniel Moreno a-t-il trouvé son digne successeur ? Il est un peu tôt pour l’affirmer, mais Fabien Beckers, PDG de la société Kameleon, pourrait être inscrit sur la liste. Depuis six semaines, le...

Daniel Moreno a-t-il trouvé son digne successeur ? Il est un peu tôt pour l’affirmer, mais Fabien Beckers, PDG de la société Kameleon, pourrait être inscrit sur la liste. Depuis six semaines, le musée de cire Tussaud, à Londres, a camouflé près de ses sosies célèbres une puce qui transfère aux visiteurs, via Bluetooth (ondes radio de courte portée), des informations multimédia sur les mannequins qu’ils observent.

Muni d’un processeur ARM 9, de 32 Mo de mémoire et d’un connecteur Bluetooth, le système Kameleon permet ainsi de transférer en quelques secondes des informations multimédia aux détenteurs de téléphones mobiles ou agendas électroniques qui déambulent à quelques mètres de son emplacement. Seule nécessité : que les terminaux mobiles soient également Bluetooth ! Prouesse technologique, l’interconnexion se fait en 0,2 seconde, contre environ 10 secondes habituellement.

Conçue à l’origine pour aider les personnes mal voyantes à mieux se repérer dans une ville, la puce Kameleon a un vaste champ d’applications possibles comme le transfert d’extraits de film, de musiques, de présentations produits, relatifs au contenu d’une affiche publicitaire. La France va faire un essai avec les films. La technologie Bluetooth pourrait toutefois vite se voir concurrencer par le RFID…

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/10/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas