Kertel réinvente le PCV.

Par 15 juin 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le PCV, service de France Télécom permettant de téléphoner gratuitement en faisant payer sa communication par son correspondant, n'existe plus en France, mais peut toujours être utilisé à l'étranger...

Le PCV, service de France Télécom permettant de téléphoner gratuitement en
faisant payer sa communication par son correspondant, n'existe plus en
France, mais peut toujours être utilisé à l'étranger.
Ayant décidé de relancer ce service en France, Kertel, l'opérateur télécom
du groupe Pinault-Printemps-Redoute, l'a rebaptisé "numéro gratuit
famille".
Son président, Pascal Béglin, explique "l'idée vient de la demande des
mamans qui veulent pouvoir être jointes à tout moment par leurs enfants,
sans qu'ils aient besoin de carte ou de cabine téléphonique".
La maman appelle ainsi un numéro vert, indique le numéro où ses enfants
peuvent l'appeler et crédite un certain nombre de communications grâce à
son numéro de carte bancaire. Pour appeler de partout, les enfants n'ont
plus qu'à composer le numéro choisi, précédé d'un code à 4 chiffres (le
3003). Ce système est bien sûr valable aussi pour les amis, le conjoint,
le reste de la famille, voire pour des professionnels.
Les tarifs sont de 1,09 F la minute pour un numéro fixe et de 2,20 F pour
un portable. Kertel vise 100 000 clients en un an. La facturation
détaillée des appels est disponible gratuitement sur demande.
"Numéro gratuit famille": renseignements et inscriptions au numéro vert
(gratuit) 0.800.19.20.21
(Le Parisien - La Tribune - France Soir - Le Figaro - 16/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas