Kingfisher va ouvrir un portail Internet.

Par 23 mars 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Sir Geoffrey Mulcahy, le directeur général du groupe britannique Kingfisher, convaincu que l'avenir du groupe se joue en Europe, veut se concentrer sur ses deux marchés phares : la Grande Bretagne ...

Sir Geoffrey Mulcahy, le directeur général du groupe britannique
Kingfisher, convaincu que l'avenir du groupe se joue en Europe, veut se
concentrer sur ses deux marchés phares : la Grande Bretagne et la France,
et estime qu'Internet devrait y jouer un rôle essentiel.
60 millions de livres supplémentaires (98,4 millions d'euros) vont être
investis sur le Net, soit au total un investissement de près de 327,9
millions d'euros en deux ans.
Le groupe va aussi lancer un portail, baptisé e-Kingfisher, afin d'offrir
une sélection de produits pour le particulier et les professionnels. Ce
portail, doté de son propre directeur général, regroupera cinq unités
distinctes : bricolage, matériel électrique, woolworths, santé et beauté
ainsi que e-Kingfisher Investissements. Cette dernière unité sera chargée
d'investir dans de nouvelles activités pour rentabiliser le savoir-faire
et les actifs du groupe.
Kingfisher a également annoncé avoir pris une participation minoritaire,
pour un montant non révélé, dans la compagnie Internet de produits de
beauté Thinknatural.com
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 23/03/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas