Les kits de développement d'applications bénéficient de l'open source

Par 06 mai 2010

L'interface multi plate-forme développée par Rhomobile permet de bâtir des applications pour les principaux ordiphones dans un environnement open source. Un bon moyen de profiter des dernières innovations.

Pour permettre aux développeurs de disposer d'une plate-forme de développement d'applications non propriétaire et fonctionnant sur la plupart des smartphones, Rhomobile propose Rhodes 2.0. Celui-ci permet de produire des applications dites natives (c'est-à-dire qui s'installent directement sur le téléphone, à la différence des applis web) pour iPhone, Blackberry, Android, Windows Mobile, mais aussi pour l'iPad. Le tout à partir d'une architecture libre (et par ailleurs gratuite). "Le modèle open source nous permet de bénéficier des meilleurs innovations dans des domaines qui ne relèvent pas nécessairement de notre expertise", explique à L'Atelier Adam Blum, Pdg de Rhomobile.
Une plate-forme open source
Rhodes 2.0 est en fait l'amélioration d'une précédente version du logiciel. Parmi les nouveautés, on trouve la possibilité de construire des applications supportant le streaming bidirectionnel audio et vidéo. Les développeurs pourront donc proposer des services d'enregistrement et de lecture vidéo en live. "Cette fonction a par exemple été créée par un développeur", précise l'entrepreneur américain. "En mode propriétaire il nous aurait fallu engager un spécialiste". Autre particularité intéressante du kit de développement : il fait appel aux compétences de développement web de ses utilisateurs.
Faire appel aux compétences de programmation web des développeurs
"La partie codage de l'interface se fait en html", explique Adam Blum. "Pour l'utilisateur finale, cela ne change rien. Pour lui l'application est installée sur l'appareil". Mais d'un point de vue technique, l'application utilise les navigateurs installés sur chaque téléphone pour faire tourner l'application. Cela évite aux développeurs de se noyer dans les codes propres à chaque constructeur. Rhomobile fait actuellement la démonstration de sa plate-forme à la Web 2.0 Expo à San Francisco. Une version bêta est d'ores et déjà disponible sur le site de l'entreprise, la version définitive devant être mise à disposition du public à la fin du mois.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas