Koweit : le Bluetooth passible d'emprisonnement

Par 18 avril 2005
Mots-clés : Moyen-Orient

L'Agence France Presse rapporte dans l'une de ses dépêches parues dimanche qu'une commission parlementaire au Koweit vient d'approuver une loi anti-Bluetooth, cette technologie de transmission...

L'Agence France Presse rapporte dans l'une de ses dépêches parues dimanche qu'une commission parlementaire au Koweit vient d'approuver une loi anti-Bluetooth, cette technologie de transmission sans fil qui permet notamment de relier un téléphone portable à d'autres appareils électroniques.
La raison de cette décision est plutôt floue : selon la commission des affaires législatives, elle s'expliquerait par l'observation de certains abus remarqués chez les utilisateurs. Ceux qui dorénavant utiliseront la technologie pour prendre des photographies d'autres personnes à leur insu pourront écoper de 2années de prison et d'une amende de près de 7000 dollars.
Ceux qui, via Bluetooth, diffuseront des photos et les partageront pourront se voir infliger des peines allant jusqu'à cinq années d'emprisonnement. Enfin, la dernière punition envisagée concerne l'utilisation de la technologie à des fins de chantage et de subversion (sic), passible de dix années de prison.
(Atelier groupe BNP Paribas - 18/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas