L’AFORM rappelle sa position concernant la télévision numérique terrestre

Par 21 juin 2002
Mots-clés : Future of Retail, Europe

L’Association française des opérateurs de réseaux multiservices (AFORM) vient d’élire son nouveau président, Philippe Besnier, PDG d’UPC France depuis septembre 2000. Il a été précédemment PDG ...

L’Association française des opérateurs de réseaux multiservices (AFORM) vient d’élire son nouveau président, Philippe Besnier, PDG d’UPC France depuis septembre 2000. Il a été précédemment PDG de France Télécom Câble. Il succède à Gérard Le Febvre, arrivé au terme de son mandat. Le nouveau président a tenu à rappeler la position de l’Aform concernant la télévision numérique terrestre. La TNT, en remettant en cause l’économie du câble, risque de porter un coup fatal aux supports existants et de tarir les sources de financement de la création audiovisuelle. D’après l’Aform, tel qu’il est prévu aujourd’hui, le schéma de développement en France de la TNT affaiblira l’ensemble du secteur audiovisuel français, toutes chaînes confondues, laissera de côté plus de 10 millions de Français, avec une couverture à terme de 80 à 85 % de la population, créera une situation de concurrence déloyale entre les différents supports audiovisuels. Selon l’Aform, la TNT ne se justifie ni économiquement, ni techniquement et repose sur des bases juridiques contestables. L’Aform demande la suspension de ce projet et souhaite participer activement à la concertation engagée. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 21/06/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas