L’audience d’Audiotel commence à stagner.

Par 13 octobre 1998
Mots-clés : Digital Working

Après avoir progressé de 3,6 % en 1997, les services Télétel ont enregistré, entre janvier et mai 1998, 601 millions d’appels, soit une hausse de 2,5 % par rapport à la même période de l’année pré...

Après avoir progressé de 3,6 % en 1997, les services Télétel ont
enregistré, entre janvier et mai 1998, 601 millions d’appels, soit une
hausse de 2,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. Sur
les cinq premiers mois de l’année, les heures de consultation se sont
élevées à 42,9 millions, soit une baisse de 0,25 %. Avec 83 millions
d’heures, la baisse en 1997 était de 1,8 %.
Les reversements aux fournisseurs de services de 1,7 milliard de F
progressent de 4 % par rapport à l’année précédente.
Alors que le trafic sur les paliers traditionnels est en baisse, les
services 3623 et 3617 sont en hausse respectivement de 63 % et de 16,7 %.
Proposant sur Internet l’accès à des services à la durée, selon une
tarification du type Minitel, le Kiosque Micro a totalisé 1,9 million
d’heures de consultation, en hausse de
105 %, et généré un chiffre d’affaire de 40 millions de F de reversements.
En revanche, l’Audiotel à tendance à stagner.
Bien que le nombre d’appels ait augmenté de janvier à mai de 4,14 % (328
millions), le nombre d’heures de consultation des services Audiotel (1,9
million) ne progresse que très légèrement (+ 0,9 %). En 1997, ce taux
était de 5 % et en 1996 de 10 %. La durée moyenne de connexion pour
l’Audiotel régresse (2 minutes 14 contre 2 minutes 30 pour 1997).
(Services On Line 12/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas