L’auteur du virus Sasser a trouvé un job… dans la sécurité informatique

Par 20 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

Pour beaucoup, c’est comme ça que doivent finir les auteurs de virus : après avoir montré leurs prouesses de programmateurs, ils peuvent être embauchés par des sociétés informatiques qui...

Pour beaucoup, c’est comme ça que doivent finir les auteurs de virus : après avoir montré leurs prouesses de programmateurs, ils peuvent être embauchés par des sociétés informatiques qui exploiteront leur talent au service de la protection anti-virus. Pour d’autres, il est inadmissible que des auteurs de virus, après les dommages que leurs programmes ont pu causer, puissent travailler dans le domaine de la sécurité…

Quoiqu’on en pense, les faits sont là : Sven J., le jeune auteur du virus Sasser qui avait fait de nombreux dégâts en mai dernier, vient d’être embauché par la société allemande SecurePoint, spécialiste des pare-feu.

Selon son nouvel employeur, son talent mérite d’être reconnu. Il est vrai que Sven J. avait mis au point un programme capable d’infecter des ordinateurs à partir de leur simple connexion à Internet, et non plus seulement via le courrier électronique. Actuellement en formation, le jeune pirate n’échappera cependant pas à la justice allemande, qui a recensé plus de 140 plaintes contre lui.

(Atelier groupe BNP Paribas – 20/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas