L’éditeur de jeux vidéo Electronic Arts s’apprête à racheter Radical.

Par 17 septembre 1998

Après avoir racheté à Viacom, son concurrent Westwood Studios il y a moins d’un mois, Electronic Arts vient d’annoncer l’acquisition du studio californien Radical Ent. Radical, développeur de peti...

Après avoir racheté à Viacom, son concurrent Westwood Studios il y a moins
d’un mois, Electronic Arts vient d’annoncer l’acquisition du studio
californien Radical Ent.
Radical, développeur de petite taille, possède les droits d’utilisation en
jeux vidéo de la licence ESPN, réseau numéro un de chaînes de sport en
continu aux Etats-Unis. Cet atout pourrait positionner à terme la société
comme un concurrent sérieux du propre label de sport d’Electronic Arts,
baptisé EA Sports.
Electronic Arts, basé à San Mateo en Californie (909 millions de chiffres
d’affaires en 1998), possède 58 % de parts de marché sur le segment
lucratif des jeux de sport aux USA.
Depuis neuf mois, la société se livre à une véritable bataille des
licences, notamment en Europe où elle a passé des accords avec le club
Manchester United.
(La Tribune - 18/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas