L’été fut riche en virus… Sauf pour les MAC !

Par 04 septembre 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Le mois d’août a été l’objet d’une recrudescence remarquée des attaques informatiques, virus et autres vers, dont certains semblaient douer d’une virulence rarement égalée. En tête du palmarès...

Le mois d’août a été l’objet d’une recrudescence remarquée des attaques informatiques, virus et autres vers, dont certains semblaient douer d’une virulence rarement égalée. En tête du palmarès, avec plus de 55 % des attaques déclarées, on trouve Sobig.F (37,6 %) et Blaster.A (18,8 %), selon Sophos France, une entreprise spécialisée dans la protection des réseaux. La rapidité de propagation de ces deux virus n’a toujours pas trouvé d’explication.

778 nouveaux virus, vers et chevaux de Troie ont été détectés au mois d’août, mais c’est la plate-forme de Microsoft, Windows, qui a été le plus souffert de ces attaques informatiques, tandis que la plate-forme MAC n’en essuyait qu’un nombre limité. Si la permissivité de Windows est en partie responsable de l’attrait que le système d’exploitation exerce sur les pirates, le fait que MAC OS Classic et MAC OS X soient moins distribués tout en étant incompatible en décourage un bon nombre de s’attaquer aux systèmes d’Apple.

First Virtual Communications, fournisseur de solutions de web conférence et de communication Rich Média, annonce la commercialisation de la version 2.1 de Click to Meet Express, une solution qui optimise la communication entre groupes dispersés. Click to Meet Express 2.1 permet d'effectuer des web conférences associant données, audio et vidéo interactive, via les pare-feux.

Un utilisateur Click to Meet connecté sur un réseau d'entreprise protégé par un pare-feu, est maintenant capable de communiquer via le pare-feu avec des collègues ou des clients protégés eux-mêmes par leurs propres pare-feux. Tout en maintenant l'intégrité et la sécurité des réseaux privés et contrôlant l'accès de tous les participants, cette version optimisée de Click to Meet Express élimine pratiquement toutes les précédentes limitations techniques d'accès aux web conférences.

(Atelier groupe BNP Paribas – 04/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas