l’IDATE publie son rapport annuel DigiWorld 2002

Par 17 avril 2002

L’IDATE (http://www.idate.fr) vient d’annoncer la sortie de DigiWorld 2002, la seconde édition de son rapport annuel sur l’état des marchés des télécommunications, de l’Internet ...

L’IDATE (http://www.idate.fr) vient d’annoncer la sortie de DigiWorld 2002, la seconde édition de son rapport annuel sur l’état des marchés des télécommunications, de l’Internet et de l’audiovisuel. Le marché mondial des NTIC a dépassé 3 000 milliards d’euros en 2000, soit un taux de croissance annuel moyen de 16 % au cours des cinq dernières années. Sa part dans le PIB mondial est passé, dans le même temps, de 6,2 % à 8,6 %. Les services et les équipements de télécommunications ont crû chacun d’environ 20 % par an. Le marché de l’électronique grand public a progressé, pour sa part, d’à peine plus de 5 %. Le marché va continuer de croître à un rythme élevé à court et moyen terme. Dans les télécommunications, le marché des équipements de télécommunications a subi une année 2001 difficile. L’effet des relais de croissance dans les mobiles et Internet pour les opérateurs doit s’estomper peu à peu. Dans l’informatique, seuls les services tirent un marché en net ralentissement du côté des matériels. La progression des services audiovisuels devrait baisser. Le marché du DigitWorld est largement concentré dans les régions industrielles. : L’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon ont représenté plus de 70 % du total mondial en 2000. Les pays de la Triade ont perdu plus de dix points en cinq ans (1995-2000). Bien que ne représentant que 2,5 % du total en 2000, contre 6,7 % pour les régions latino-américaines et 13 % pour l’Asie-Pacifique (hors Japon), les pays de l’Est sont ceux qui ont profité le plus, au cours de cette période, d’une croissance relative du marché mondial. A terme, l’activité de télécommunications dans les régions en développement devrait fortement s’accroître. Le secteur des technologies de l’information pèse aujourd’hui beaucoup plus dans ces régions que dans les pays industriels. La moyenne « marché des technologies de l’information/PIB » se situe aux environ de 10 % dans l’ensemble des régions en développement, contre un peu plus de 8 % pour les régions industrielles. Cinq ans plus tôt, le rapport était de 4,5 % pour le premier groupe contre un peu plus de 6 % pour le second. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas- 17/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas