L’Institut des Hautes Etudes Scientifiques recherche des fonds

Par 14 novembre 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Fondation privée reconnue d’utilité publique, située à Bures-sur-Yvettes, près de Paris, l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques (IHES) vient d’annoncer la création du Fonds Heisuke Hiromaka ...

Fondation privée reconnue d’utilité publique, située à Bures-sur-Yvettes, près de Paris, l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques (IHES) vient d’annoncer la création du Fonds Heisuke Hiromaka. Ce fonds devrait atteindre 2,5 millions d’euros afin : - d’accroître le nombre de scientifiques japonais en visite à l’Institut, en renforçant le positionnement de l’IHES en particulier dans les départements de physique des universités japonaises, - de favoriser de nouveaux programmes de coopération scientifique entre l’IHES et des institutions de recherche japonaises, - de financer le voyage et le séjour des chercheurs japonais en visite à l’IHES, toutes disciplines confondues, - de promouvoir l’IHES auprès des jeunes post-doctorants japonais. Cet évènement s’inscrit dans la campagne internationale de recherche de fonds « Investir dans la puissance de l’intelligence » lancée en septembre 2001 par l’IHES. Objectif : réunir d’ici fin 2004, 10 millions d’euros, principalement auprès de sources privées, afin de se construire un capital et d’assurer sa pérennité et son indépendance financière. En une année, la campagne de l’IHES a obtenu plus de 4 millions d’euros de dons et promesses de dons auprès d’entreprises et de fondations américaines et européennes. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 14/11/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas