L’intérim sur Internet

Par 01 juillet 2002
Mots-clés : Smart city

Selon une étude sur les 100 premières entreprises de travail temporaire ayant une base d’annonces sur leur site, publiée par Jobalacarte, le travail temporaire enregistre en mai une baisse ...

Selon une étude sur les 100 premières entreprises de travail temporaire ayant une base d’annonces sur leur site, publiée par Jobalacarte, le travail temporaire enregistre en mai une baisse de 2 % par rapport à avril. Cette baisse globale révèle de forts contrastes entre la très forte progression du Bâtiment (+ 58 %) et la forte baisse du secteur des Transports (- 51 %). Au sein du secteur tertiaire, les emplois en comptabilité enregistrent une forte hausse (+ 37 %), tandis que les postes de téléservices baissent sensiblement (- 34 %). Le secteur tertiaire représente en mai 52 % des annonces d’intérim sur Internet, alors que sa part dans l’intérim n’est que de 30 %. En seconde position, le secteur industriel représente 22 % des annonces intérim sur Internet, le secteur du bâtiment 11 %, le secteur transport /logistique 3 %, les autres secteurs 12 %. L’informatique représente 23 % des annonces intérim tertiaires sur Internet en mai 2002. Arrivent ensuite le tourisme H&R (19 %), le secrétariat 18 %), la comptabilité (16 %), le commerce/vente (15 %) et les téléservices (7 %). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 01/07/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas