L’Internet mobile au Japon

Par 22 novembre 2002

L’agence de presse et de veille spécialiste des NTIC au Japon, Jap’Presse vient de publier un rapport sur l’état de l’art de l’Internet mobile au Japon. Le marché de l’Internet mobile nippon ...

L’agence de presse et de veille spécialiste des NTIC au Japon, Jap’Presse vient de publier un rapport sur l’état de l’art de l’Internet mobile au Japon. Le marché de l’Internet mobile nippon a enregistré un essor remarquable depuis 1999. Fin octobre 2002, le nombre d’utiisateurs de l’Internet mobile était de 57,7 millions sur l’archipel, soit 45 % de la population japonaise. Le m-commerce a représenté, dans ce pays, 1 milliard d’euros en 2001 et générera 2,4 milliards d’euros en 2002. Les européens, comparé au Japon, ont deux à trois ans de retard. Actuellement, plusieurs sociétés japonaises spécialistes de la mobilité, leader sur leur marché, s’apprêtent à faire, ou font déjà, une entrée en force sur le marché européen. L’internet mobile est devenu petit à petit indispensable au Japon grâce à des services pratiques comme les mèls multimédias, les sites de cartes et d’itinéraires, les city guides ... . Dans son rapport, Jap’Presse aborde trois aspects du marché : technologie, usages, services. Les technologies usuelles de l’Internet mobile japonais (Java, GPS, streaming vidéo sur mobile ...) seront bientôt utilisées en Europe. Les technologies propriétaires seront importées du Japon. Le rapport décrit les tendances d’utilisation de l’Internet mobile chez les Japonais. Le rapport « l’Internet mobile au Japon » de Jap’Presse (http://www.jap-presse.com), publié le 21 novembre 2002, coûte 1 950 euros (version papier) ou 2 200 euros (version électronique, format PDF). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 22/11/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas