L’Internet rapide a triplé en France sur un an

Par 17 juin 2002
Mots-clés : Smart city

D’après l’ART (l’Autorité de Régulation des Télécommunications), le nombre d’abonnés français à l’Internet rapide (câble et ADSL) est passé de 200.000 à 600.000 de 2000 à 2001 ...

D’après l’ART (l’Autorité de Régulation des Télécommunications), le nombre d’abonnés français à l’Internet rapide (câble et ADSL) est passé de 200.000 à 600.000 de 2000 à 2001, triplant ainsi en un an. Avec 400.000 utilisateurs l’ADSL tient les deux tiers de ces abonnés, contre 200.000 pour le câble ; ceci malgré les 8 millions d’abonnés aux bouquets télévisuels. Les entreprises sont logiquement les plus utilisatrices de ces technologies : taux de pénétration de 13 % sur le marché professionnel, contre 4 % pour le marché des particuliers. Côté prix, après une forte baisse (- 69 %) du tarif des accès 20 heures entre 1999 et 2000, ce dernier n’a perdu que 5,3 % l’année dernière, ce qui est concomitant « à la consolidation du marché » selon l’ART. (Atelier groupe BNP Paribas – 17/06/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas