L’opérateur espagnol Telefonica est le grand vainqueur de la

Par 03 août 1998

privatisation des télécoms brésiliennes. Déjà présent au Venezuela, en Colombie, au Pérou, au Chili, en Argentine, Telefonica a remporté la vente de l’opérateur de services fixes Telesp ainsi que c...

privatisation des télécoms brésiliennes.
Déjà présent au Venezuela, en Colombie, au Pérou, au Chili, en Argentine,
Telefonica a remporté la vente de l’opérateur de services fixes Telesp
ainsi que celles des deux opérateurs de téléphonie mobile Tele Sudeste
Celular et Tele Leste Celular pour un montant total de plus de 6,5
milliards de dollars. MCI (allié de Telefonica à l’international), BT,
Telecom Italia et Portugal Telecom remportent également quelques points.
Ayant postulé à la reprise des services fixes et mobiles, France Télécom
est l’un des grands absents de cette privatisation.
La privatisation des parts de l’Etat dans Telebras a rapporté au total
20,028 milliards de dollars.
Cette opération a suscité un nombre important de candidatures de la part
des plus grands opérateurs mondiaux. 40 consortiums figuraient en effet
sur la liste officielle des candidats.
Dans le premier groupe, Embratel, filiale de Telebras en charge des
communications longue distance a été remportée par le consortium Startel
Participaçoes, mené par MCI pour 2,28 milliards de dollars.
Le consortium brésilien Liberal a remporté pour 3,4 milliards de dollars
le holding Tele Norte Leste de téléphonie fixe.
Pour sa part, Telesp, l’autre réseau de téléphonie fixe, a été vendu au
consortium Telebrasil mené par Telefonica et le Banco Bilbao Vizcaya pour
un peu plus de 5 milliards de dollars.
Tele Centro Sul, le troisième réseau fixe a, quant à lui, été emporté pour
2,3 milliards de dollars par le holding Solpart mené par Telecom Italia.

Le deuxième groupe rassemblait les quatre sociétés de téléphonie mobile.
Telesp Celular a été remporté au prix de 3 milliards de dollars par
Portugal Telecom. Tele Sudeste Celular a été acquis par Telefonica pour
1,17 milliard de dollars. Pour sa part, Telemig Celular a été emporté par
le consortium canadien Telepart pour 651,72 millions de dollars. Enfin,
Telecom Italia remporte Tele Celular Sul pour 603 millions de dollars.

Dans le dernier groupe, Telefonica, allié au groupe Iberdrola, remporte
Tele Leste Celular pour 368,9 millions de dollars. Telecom Italia et le
groupe de presse brésilien Globo acquièrent au prix de 568 millions de
dollars Tele Nordeste Celular. British Telecom (CID/SA) remporte le
holding Tele Centro Oeste Celular pour 379,31 millions de dollars. Enfin,
Telesystem Canada remporte pour 162 millions de dollars le holding Tele
Norte Celular.
(Les Echos La Tribune 30/07/1998)

Passons maintenant aux nouvelles récentes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas